fbpx
Culture
Partager sur

FAUVE : découvrez leur nouveau clip « Blizzard » (vidéo)

Fauve, groupe musical se fait connaître par le web et par une philosophie un peu particulière. Les cinq jeunes dévoilent leur clip « blizzard » en version longue, leur premier EP sortira le 20 mai 2013 en version digitale et physique

On est tellement à être un peu bancals, un peu bizarres : connards mystiques, losers au grand cœur, prostituées rêvant du prince charmant, déments en quête du feu sacré, trouducs hallucinés écrit FAUVE sur leur site internet. Fauve groupe de musique composé de jeunes hommes ayant la vingtaine émerge depuis peu grâce à leurs quatre titres diffusés gratuitement sur le net. Spontanés et sincères, ils déclenchent rapidement un engouement spectaculaire. Plusieurs concerts et des salles combles, FAUVE est propulsé à toute vitesse. Mais FAUVE ce n’est pas qu’un groupe, c’est aussi une mentalité. En effet, impossible de filmer le groupe ou encore de les prendre en photo, la discrétion autour de leurs visages devient une interrogation qui questionne le public : Les photos nous mettent mal à l’aise, en fait. C’est tout. J’imagine que toi aussi, tu n’aimes que l’on te photographie aux fêtes de famille (…) Je pense aussi aux parents, aux amis, à nos proches… Les textes parlent d’eux-mêmes. On ne va pas, en plus, regarder la caméra droit dans les yeux en disant tout ça livrent-t-ils dans une interview à l’Express.

Blizzard, un clip et une mélodie qui détonent

L’histoire de leur clip, ils la décrivent de cette manière : C’est l’histoire d’un gars qui tire un autre gars hors de la ville, pour lui buter sa routine, pour le faire aller mieux. La mélodie débute par une voix grave, un homme parle, raconte : Le murmure assourdissant et permanent comme un bruit parasite à l’intérieur qui t’épuise, qui souffle à l’oreille de chacun, t’es mauvais pour un rien, tu seras jamais assez bien. Deux hommes déambulent dans les rues de Paris. Les premiers airs de guitare se font entendre, les images défilent, un vent de liberté souffle dans la vidéo, deux hommes sur des mobylettes profitent du coucher de soleil parisien sur la Seine. Ils quittent Paris pour la proche campagne. Résonne une autre voix, alarmante Whoa qu’est ce que tu fais, arrête ! (…) Pourquoi tu te fais du mal comme ça ?. Blizzard est un appel à la vie, un appel à l’amour. De la passion, de la sincérité et du naturel, FAUVE réussit à faire passer des émotions et un style tout nouveau : Tu nous entends le blizzard tu nous entends, si tu nous entends va te faire enculer !. Un registre poétique malgré les mots familiers, qui attrape et emporte au grès de la vitesse du clip vidéo. Des mots forts, des mots qui poignent FAUVE excelle en la matière et les images du clip sont quant à elles longuement recherchées. Malgré l’implicite des images, le groupe réussit une belle envolée en dégageant des sensations particulières.

Clémence Rouvellat