fbpx
Culture
Partager sur

Le Grand Journal : Antoine De Caunes veut plus de divertissement

Antoine De Caunes prend la place de Michel Denisot à la tête du Grand Journal de Canal+. Il a affirmé vouloir changer les choses et faire plus de divertissement

C’est la première fois qu’il s’exprime depuis son grand retour sur Canal +. Antoine De Caunes, qui succède à Michel Denisot à la présentation du Grand Journal, a donné un interview à France Inter et à Paris Match ce matin.

Lui qui avait démentit toutes les rumeurs qui l’avaient annoncé à la tête du talk show de la chaine cryptée, a précisé, au micro de France Inter, qu’il était absolument sincère lorsque j’ai affirmé que je ne comptais pas me retrouver à faire le Grand Journal. Mais les choses se sont compliquées. Le film qu’il préparait avec Roschdy Zem a finalement été annulé, voilà pourquoi il a décidé de succéder à Michel Denisot.

Un grand renouveau

Antoine De Caunes s’est également confié à Paris Match et a affirmé vouloir de la fantaisie et si ça dérape, ça dérape (…) le tempo va évoluer, l’humeur aussi. Avec lui aux commandes, tout va changer et il ne tient pas compte des critiques : C’est très facile de critiquer de l’extérieur mais Le Grand journal s’est laissé avaler par son cadre. Il s’agit d’une émission d’accompagnement. On parle à des gens qui rentrent du boulot, et on est là pour les tenir au courant, les divertir.

Avec une première partie très accès sur la politique, De Caunes désire adoucir cela : J’ai envie de remonter le thermostat, de pousser le curseur de l’humeur et de l’humour tout en restant dans mon rôle d’homme ancre.

E. L. H.