Culture
Partager sur

Festival de Cannes 2013 : "Jeune et Jolie", l'histoire d'une ado de 17 ans qui choisit de se prostituer

Festival de Cannes 2013 : "Jeune et Jolie", l'histoire d'une ado de 17 ans qui choisit de se prostituer
Partager
Partager sur Facebook

Le film de François Ozon est présenté aujourd’hui lors du Festival de Cannes. Il raconte le choix d’une jeune fille de 17 ans, devenue prostituée



« Jeune et Jolie », à l’évocation de ce nom on penserait plutôt à un magazine de beauté pour adolescente, mais c’est plutôt un film qui pose des questions. Celles de la sexualité des adolescentes, de la prostitution des jeunes. La jeune prostituée est interprétée par Marine Vacth, débutante en tant qu’actrice mais confirmée comme mannequin, Elle était mannequin au départ, je l’avais remarquée sur les couvertures de magazines féminins. Elle avait envie de devenir actrice (…). Elle avait quelque chose de très fort, elle avait une présence. François Ozon a semble-t-il trouvé la perle rare pour son film, qui traite tout de même de sujets sensibles et quelques peu tabous.

Un impact à surveiller

Présenté aujourd’hui, le film devrait connaître de nombreuses critiques, positives ou négatives, dur de rester insensible face aux sujets concernant l’épanouissement sexuel des ados. Mais pour le réalisateur, il n’y a pas de craintes à avoir et l’impact pourrait être positif pour amorcer des discussions parents-enfants, Tous les parents ont des craintes par rapport à leurs enfants. Je crois que ce n’est pas l’idée de la prostitution mais celle de la sexualité: pour tout parent, réaliser que leur enfant va entrer dans la sexualité, c’est toujours perturbant. Loin de traiter la prostitution comme un vulgaire mélange de bordels, de cigarettes et de chambres délabrées, c’est le désir qui prime.

Une Histoire de conscience

« Jeune et Jolie », nous raconte l’histoire d’une jeune fille de bonne famille qui décide de se prostituer. Pas pour l’argent, mais pourquoi exactement ? Dans ce genre de situation, la plupart des jeunes qui se prostituent le font pour des raisons financières. Mais notre actrice principale, elle, le prend comme un jeu, le jeu de la sexualité, du désir, du hasard de la rencontre. C’est pourtant bien un cas de conscience que nous propose François Ozon dans ce long métrage.

Le film est en compétition pour décrocher la palme d’Or. Il sortira en salles le 21 août prochain.

C.Y
Photo @CC Mars Distribution
Source : Europe 1