fbpx
Culture
Partager sur

Nouvelle Star : pourquoi Sophie-Tith peut-elle gagner ?

Nouvelle Star : pourquoi Sophie-Tith peut-elle gagner ?
Partager
Partager sur Facebook

Pourquoi Sophie-Tith peut-elle être le grand vainqueur de cette édition 2013 ? MCE vous livre ses 5 bonnes raisons

Depuis l’élimination de Flo hier soir, ils sont désormais quatre à se disputer la victoire : Philippe, Florian et Sophie-Tith, et il n’en restera qu’un. Avec Sorry seems to be the hardest word d’Elton John et Elle panique, d’Olivia Ruiz, la jeune fille a passé haut la main ces quarts de finale, et pourrait même bien remporter le titre de Nouvelle Star.

1. Elle possède un timbre grave singulier

Sophie-Tith, c’est avant tout une voix. Un timbre grave qui attire instantanément l’attention, et sublime les chansons les plus banales. Avec une voix pareille, la jeune chanteuse a toutes les chances de récolter les votes du public.

2. Elle ne s’est pas inscrite pour gagner

Au départ, Sophie-Tith voulait juste savoir si elle avait un peu de talent. Quand je me suis inscrite, ce n’était pas pour gagner mais pour participer et voir mon niveau, confiait-elle dans une interview accordée au Dauphiné Libéré. Raison de plus pour l’emmener vers la victoire, et saluer sa modestie qui ne faiblit pas malgré les nombreux éloges qu’elle reçoit au fil des primes.

3. Son univers est intéressant

Ni totalement déprimée, ni vraiment joyeuse, Sophie-Tith dégage un charme atypique. Certains trouvent son look un peu « emo » (éogothiquo-punk androgyne), d’autres voient en elle la fille spirituelle de Björk. Si André Manoukian l’a comparée aux chanteuses A seulement 16 ans, Sophie-Tith impose sa présence sur scène et envoûte le public comme aucun autre candidat. Reste à savoir vers quel style musical la jeune fille souhaîte se diriger. Elle doit également développer sa confiance en elle pour s’épanouir totalement sur scène, car sa timidité l’empêche encore un peu de se livrer à 100%.

4. Elle a le jury dans la poche

Maurane, Sinclair, André Manoukian et Olivier Bas sont tous fans de Sophie-Tith. Tous louent sa voix magnifique, l’innocence de ses interprétations et sa présence scénique. Attention cependant au phénomène « premier-de-la-classe-sanctionné » qui a joué des tours à d’autres candidats à l’époque. Les chouchous du jury sont souvent mis sur le banc de touche par le public, qui s’identifie plus volontiers aux mal-aimés.

5. Ses adversaires ne sortent pas du lot

Avec Flo qui avait le charisme d’une baignoire suisse-allemande (dixit Maurane), Florian celui d’un hibou, et Philippe, le faux beau-gosse qui se la joue rockeur pour midinettes, Sophie-Tith a encore plus de raisons de l’emporter. Non seulement les mâles du programme n’ont vraiment pas un charisme étourdissant, mais en plus, ils chantent souvent faux.

Lauren Clerc