fbpx
Culture
Partager sur

Women'Up organise une exposition photo pour la mixité

Pour son engagement pour la mixité, Women’Up organise l’exposition photo intitulée, « Cette année, ce sont les Ken qui portent la culotte »

La mixité n’est plus uniquement l’affaire des femmes mais nous concerne tous, car nous avons tout à y gagner. Chez WoMen’Up, nous avons réalisé un constat : les jeunes des Générations Y et Z, où garçons et filles partagent des aspirations communes d’équilibre des vies, peuvent être ceux par lesquels la mixité se réalisera. Chez WoMen’Up nous avons un credo : la mixité est bien le sujet de toute une génération, la nôtre Chez WoMen’Up, au-delà du constat, nous avons une mission : mobiliser les jeunes hommes, les engager, pour faire d’eux des acteurs de la mixité à part entière.

NOTRE NOUVEAU PARI !

Faire voler en éclat les inégalités qui subsistent entre hommes et femmes au travers d’une exposition très… culottée.
Nous avons réalisé en mai dernier un casting sauvage dans les rues de Paris,
en proposant à des jeunes hommes de poser avec une cülotte pour témoigner de leur engagement décomplexé vis-à-vis de la mixité.
En se saisissant de cet attribut féminin par essence, ils ont témoigné
de leur attachement au sujet.
En se l’appropriant pendant le shooting, c’est toute leur volonté d’implication dans le changement qu’ils ont démontrée.
Et en acceptant de ‘porter la culotte’, acte si longtemps interdit aux femmes, c’est à l’Histoire qu’ils ont fait un joli pied de nez.

Mardi 18 Juin 2013 à 19h, venez découvrir les portraits inédits de ces hommes habillés par l’incroyable duo de designers AUGUSTI, à l’occasion du vernissage de l’exposition photo
« Cette année, ce sont les Ken qui portent la cülotte » (Galerie Nesle – 8 rue de Nesle 75006 Paris).
Pour une diffusion plus large de notre message, chaque photo est accompagnée d’un verbatim illustrant l’engagement concret de nos Ken d’un jour. L’exposition ira ensuite d’écoles en écoles et d’entreprises en entreprises pour montrer que la mixité ne se décrète pas mais se vit au quotidien, et pour, nous l’espérons, inspirer d’autres Ken…

Communiqué