fbpx
Culture
Partager sur

Noé : censuré dans les pays musulmans et interdit en Chine

Noé : censuré dans les pays musulmans et interdit en Chine

Qu'il s'agisse de facteurs commerciaux ou religieux, le film Noé, relatant l'histoire de l'Arche et du déluge de jadis, ne fait pas l'unanimité à travers le monde

Le film Noé est une réalisation de Darren Aronofsky sortie en salles le 9 avril 2014. Le scénario retrace de manière romancée une partie de la Bible et de la survie de la race humaine au temps du déluge. Pour cette production américaine, le box office a enregistré une recette de 1 139 538 entrées rien que sur le territoire français. Avec son casting de choix, le film fantastique a fait son petit effet dans l’Hexagone. Comme le dit la légende, un déluge apocalyptique est sur le point de détruire le monde des mortels, mais c’est sans compter sur le vaillant Noé, interprété par Russel Crowe. Noé est promis à un destin exceptionnel et va permettre aux hommes de survivre au déluge. La fin ne sera donc que le commencement de toutes vie humaine. Le film est une interprétation du récit biblique, mise en scène par un réalisateur américain pour les besoins de l’œuvre finale. Mais il semblerait que le film n’ait pas trouvé son public dans les pays musulmans et en Chine.

« Noé » censuré pour raisons religieuses dans les pays musulmans

Par respect inconditionnel pour le livre sacré et ses récits sur l’homme et la naissance de la vie sur Terre, les pays de religion musulmane avaient censuré la diffusion du film sur leurs territoires. L’histoire entrait en contradiction avec leur conception religieuse du livre sacré. Dans les régimes religieux strictes, toutes déformations des récits bibliques peuvent être graves et ne sont pas autorisées. Toute interprétation est prohibée au risque de paraître blasphématoire et ceci, même à l’heure de la mondialisation.

la Chine refuser la sortie du film/h2>

Serait-ce à nouveau pour non conformité religieuse que Pékin interdirait la diffusion romancée de l’épopée religieuse que nous raconte Russel Crowe, sur son territoire?

Bien qu’aucune raison n’ait été donnée de manière officielle, les médias ont de bonnes raisons de penser que l’interdiction de diffuser un tel film serait due, en grande partie, à la méfiance du régime communiste chinois envers les sujets religieux. D’autres médias colportent une raison de refus ne relevant que du domaine purement commercial. En effet, la Chine n’accepte de diffuser qu’un quota limité de films à grand succès américains chaque année. Or, ayant déjà autorisé la diffusion de Godzilla, The Amazing Spider-Man 2 et Captain America, elle ne peut dépasser son quota.

En Chine Noé fait donc parler de lui pour des raisons commerciales. Tandis que l’Islam des pays musulmans remet le fond du scénario en question en interdisant la représentation des prophètes. Finalement, aux États-Unis même, les chrétiens fondamentalistes critiquent en partie la forme de l’histoire qui, romancée, dévie du récit de la Bible stricto sensu.

Photo: DR

Découvrez notre dossier spécial Bac 2014

dossier bac 2014

Vidéo à ne pas manquer