fbpx
Culture
Partager sur

Le corps de Richard III retrouvé sous un parking

C’est bien le corps de Richard III qui a été découvert l’été dernier par une équipe scientifique de l’université de Leicester. L’information révélée lundi met fin au mystère concernant le lieu où était enterré la dépouille du roi mort en 1485

Son corps avait été découvert en septembre 2012 sous un parking de Leicester. Et si le mystère persistait depuis son exhumation, la communauté scientifique de l’université de Leicester l’a confirmé lundi lors d’une conférence de presse : la dépouille est bel et bien celle de Richard III, dernier roi de la dynastie Plantagenet en Angleterre, mort en 1485. Une rumeur avait néanmoins envoyé sa dépouille au fond d’une rivière mais l’analyse ADN a prouvé qu’il s’agissait du corps du roi dont l’emplacement a été finalement été retrouvé après un minutieux travail d’historien. La dépouille aurait en effet enterré sous une église détruite sous le règne d’Henri VIII, forçant les spécialistes à retrouver l’emplacement du bâtiment religieux.

Un roi à la mauvaise réputation

Si le roi n’avait déjà la meilleur des réputations à l’époque, Richard III avait été définitivement peint comme un sinistre tyran par William Shakespeare dans sa pièce de théâtre éponyme. Cette découverte confirme d’ailleurs sa mort le 22 aout 1485, lors de la bataille de Bosworth. L’analyse suggère que le corps a subi des blessures visant à humilier la dépouille, tout en laissant son visage intact afin qu’il demeure reconnaissable, explique le docteur Jo Appleby, de l’école d’Archéologie et d’histoire Ancienne de Leicester. Nous savons que Richard III est mort à l’âge de 32 ans, et les textes racontent que son corps a été maltraité après la bataille. De plus, la description physique qui nous est parvenue par les documents et les textes correspond à celle de ce squelette.

B. D.

Photo DR @AP/University of Leicester