fbpx
Campus
Partager sur

Voir et revoir Orientation l’Invité avec Michel Bouvet de l’YNCREA

Partager
Partager sur Facebook

Dans ce nouveau numéro de Orientation L'invité, Alexandre Vanadia notre expert en orientation reçoit Michel Bouvet, directeur de l’YNCREA.

Quelle école ou université choisir après son bac ? Comment s’y retrouver dans la jungle des cursus proposés ? Que faut-il aussi savoir pour réussir ses examens ? Avec Orientation L’invité, vous saurez tout pour percer les secrets des études supérieures. Grâce à MCE vous allez aussi réussir votre orientation. Alexandre Vanadia va tenter de décrypter l’YNCREA. Cette fois, ce n’est pas une école mais un regroupement de plusieurs écoles d’ingénieurs en France.

VOIR ET REVOIR ORIENTATION L’INVITÉ AVEC MICHEL BOUVET

YNCREA, c’est le premier regroupement de pôles privés associatifs en France qui regroupe notamment HEI, ISA et ISEN et représentant près de 5 500 étudiants. Réparti sur la totalité du territoire français, ce regroupement vise à offrir un panel important et plus prolifique aux étudiants intégrant YNCRÉA. Michel Bouvet, directeur général de l’YNCRÉA, explique que la force de ces établissements, c’est de permettre une formation sur le schéma type de trois ans plus deux ans. Les trois premières années étant là pour permettre de choisir sa spécialité. Les deux dernière années permettant de la pratiquer.

Cela signifie donc 40 domaines de formations. Et c’est là que le regroupement joue son va-tout. En unifiant ces établissements, YNCREA permet donc de développer les capacités d’apprentissage et de formations pour chacun de ses étudiants. Un domaine d’expertise globale qui n’est donc plus un frein à la formation des étudiants qui retrouvent donc des passerelles. En effet, dans l’ancien système, les écoles étaient concurrentes. La force de l’YNCREA, c’est surtout de les faire travailler ensemble.

YNCREA, ACCOMPAGNER LES ÉTUDIANTS VERS LES ENJEUX TERRITORIAUX

Hauts de France, Méditerranée, Grand Ouest et même Maroc, le maillage d’YNCREA est donc encré sur la totalité du territoire. Un point important quand on sait que le métier d’ingénieur intéresse de nombreux pôles d’activités. En effet, contrairement à certains secteurs, l’Ile-de-France n’est pas nécessairement la priorité des étudiants ingénieurs.

Le but de ce regroupement d’écoles est donc de fournir aux acteurs économiques les talents dont ils ont besoin pour se développer. Pour cela, les étudiants auront accès à un face à face pédagogique et la mise en place de travaux pratiques. Stages, ateliers, rencontres avec les employeurs… Tant de système mis en place pour accompagner professionnellement les étudiants.