fbpx
Campus
Partager sur

Vacances: près de 50% des étudiants ne partiront pas cet été

Vacances: près de 50% des étudiants ne partiront pas cet été

Pas de vacances ? C'est ce qui attend environ 50% des jeunes étudiants qui privilégient le travail d'été plutôt que la détente. Un choix fait par nécessité.

C’est un sondage qui sort tout droit du site Diplomeo. Et cela montre surtout la qualité de vie moyenne des étudiants. Alors que partir en vacances semble presque devenir de plus en plus un droit, 2% des étudiants ne partiront pas en vacances cet été. Un chiffre qui montent jusqu »à 54% chez les 17-19ans. L’étude a été réalisée auprès de 3 407 étudiants. Ceux qui prennent quelques pauses restent avant tout ceux des classes préparatoires aux grandes écoles. Ils sont 7 sur 10 à annoncer un break.

Les jeunes sont-ils paresseux ?

Dans la plupart des cas, la raison financière est expliquée par les étudiants. Ils sont d’ailleurs 65% à utiliser les deux mois impartis pour aller travailler. Ils sont simplement 48% à juste expliquer le manque de moyen. Cependant l’étude de Diplomeo va même jusqu’à démontrer que 71% des 17-19 ans ont décroché un job d’été. Ce qui est moindre chez les plus de 25 ans. Les objectifs ne sont tout de même pas identiques.

Les jeunes sont-il paresseux ? Si cette phrase est souvent un cliché véhiculé chez les jeunes, il n’est pas justifié. On sait d’ailleurs que près de 40% des jeunes travaillent en même temps que leurs études. Mais ce qui marque avant tout, c’est la question du budget et du manque de moyen des jeunes.

Les jobs d’été ne sont pas pour les vacances

En effet, les jeunes ne disposent pas de gros budget en cas de départ. Selon l’enquête de Diplomeo, 38% des jeunes ont un budget compris entre 200 et 500 euros. Ils sont même 22% à avoir moins de 200 euros. 24% dépensent entre 500 et 1000 euros et 16% dépensent plus de 1 000 euros. Pour la plupart, l’argent provient des jobs accumulés cet été (43%). Les aides de papa et maman sont aussi conséquentes à hauteur de 34%.

Cependant, les jobs d’été ne sont pas là pour partir en vacances. En effet, ceux qui les cumulent le font avant tout par soucis d’économie (71%). Ils sont d’ailleurs 53% selon Diplomeo à penser au financement des études contre seulement 31% pour les vacances. La formation professionnelle reste importante avec 46% des sondés.