Campus
Partager sur

L’Université de technologie de Troyes: une stratégie à l’international ambitieuse pour 2016

L’Université de technologie de Troyes: une stratégie à l’international ambitieuse pour 2016
Partage
Partager sur Facebook

L'Université de technologie de Troyes dévoile sa nouvelle technologie à l'international. Ambitieuse, mais elle peut payer.

L’Université de technologie de Troyes conforte son ambition internationale en 2016

Une stratégie d’ouverture au coeur de son développement

Dès l’origine, l’Université de technologie de Troyes (UTT) a développé une politique renforcée à l’international qui s’appuie sur un réseau de partenaires de haut niveau consolidé dans le temps, basé sur la confiance et l’accompagnement. Tous les partenariats bénéficient de la notoriété internationale des travaux de recherche menés par l’UTT et de ses 133 enseignants-chercheurs, en lien avec les équipes disséminées partout dans le monde.

Voir aussi >>>> Big Data: l’Université de Technologie de Troyes lance un nouveau Mastère spécialisé Expert big analytics et métriques

Parallèlement, L’Université de technologie de Troyes privilégie une politique spécifique en direction de deux pays cibles stratégiques: la Chine et l’Afrique.

L’UTT a fait le choix de l’international pour tous ses ingénieurs, un choix précurseur il y a 20 ans. Les étudiants ingénieurs doivent tous suivre un semestre à l’étranger, d’étude ou de stage, et passent en moyenne neuf mois à l’international.

Dans le cadre de leur parcours sur-mesure, qui est une spécificité des UT, les étudiants doivent choisir une destination et des cours (UV) correspondant à leur profil, à leur spécialité et à leur souhait de carrière. La cohérence de leur parcours est une condition préalable à leur mobilité.

Au-delà de la partie académique, l’expérience réelle de l’international passe par une immersion totale et prolongée dans un environnement étranger, où ils partent individuellement (et non pas en groupe).

La qualité de l’expérience repose aussi sur la qualité des formations de l’établissement d’accueil. Aujourd’hui, L’Université de technologie de Troyes accède à des programmes d’échanges sélectifs et reconnus :

 Le Global E3 (engineering Education Exchange) : ce consortium de plus de 70 établissements dont la moitié est américaine, a été créé pour favoriser la mobilité des étudiants ingénieurs américains. Ce consortium choisit au maximum 3 ou 4 partenaires par pays sur des critères d’excellence de la formation et de très bonne gestion des étudiants entrants et sortants. En France, l’UTT figure parmi ces trois élus au côté de l’INSA Lyon et l’ENSEA. 85 étudiants sont concernés chaque année par cet échange.

 12 établissements parmi le Top 50 du classement THE (Times Higher Education), qui concernent 15% des effectifs sortants et 25% des entrants.

 Le CSC (Chinese Scholarship Council), qui présélectionne 80 excellents étudiants chinois issus des meilleurs lycées chaque année, parmi lesquels l’UTT retient 20 candidats pour entrer en première année du cursus ingénieur en 5 ans.

Par ailleurs, dans le cadre de ce partenariat, L’Université de technologie de Troyes, chef de file du réseau UT-INSA en Chine, est le seul acteur au monde à pouvoir sélectionner des doctorants. Enfin, chaque année, les meilleurs établissements universitaires chinois sélectionnent des candidats pour un double diplôme.

 Le programme Erasmus + offre la possibilité à près de 200 étudiants d’effectuer une mobilité entrante ou sortante avec des établissements européens de qualité.

 Brafitec et Arfitec sont deux programmes d’ingénierie très sélectifs d’échange avec le Brésil et l’Argentine. 30 étudiants en bénéficient chaque année.

Campus France a permis de démarrer un programme d’excellence avec la Malaisie.

Une politique d’accompagnement global

Cette politique est construite sur deux principes : l’individualisation des parcours et le guichet unique, incarné par le service des Relations internationales.

La qualité de l’accompagnement est une condition essentielle de maintien dans le temps de la relation de confiance avec les partenaires : des étudiants heureux sont le gage d’un bouche à oreille positif qui entretient les partenariats.

Le classement européen U-Multirank, fondé non seulement sur des critères objectifs d’évaluation, mais aussi sur l’avis des diplômés, reflète la réalité du succès de cette politique. Au Classement «Teaching and Learning» : l’UTT est 1ère sur 209 Universités européennes en electrical engineering ; et 4ème sur 216 Universités européennes en mechanical engineering.

Voir aussi >>>> L’Université de technologie de Troyes (UTT) lance un nouveau mastère spécialisé «Expert forensic et cybersécurité»

Outgoing : 400 étudiants chaque année

Les étudiants sont conseillés dans leur choix de cursus à l’international. L’accompagnement individuel est à la fois pédagogique et administratif. Incoming : 200 étudiants chaque année.

L’intégration culturelle, sociale et linguistique des étudiants étrangers vient compléter la palette des services d’accompagnement de l’UTT. Leur vie étudiante et leur expérience de la France doit être réussie ! Ainsi ils peuvent devenir, en rentrant dans leur pays d’origine, des ambassadeurs de l’UTT et de la France.

Une politique Ad Hoc en Chine

Parce que les barrières culturelles et linguistiques sont supérieures avec la Chine, l’UTT a décidé voici déjà plus de 10 ans, de construire un dispositif particulier : une plateforme à Shanghai pour accueillir les étudiants français en Chine, préparer une trentaine d’étudiants chinois à leur séjour en France et développer un programme de recherche avec les entreprises françaises implantées en Chine, parmi lesquelles Xerox, Suez, Decahlon, Faurecia, Air Liquide.

Chaque année, les meilleurs étudiants de deuxième année de tronc commun du cycle ingénieur peuvent réaliser une première expérience chinoise. A partir de cette implantation, des «learnings expédition» seront désormais organisées dans le cadre de la formation continue. Elles permettront de créer des programmes de découverte, orientés technologie et innovation, en lien avec les partenaires industriels du groupe UT.

Dans son plan de développement stratégique UTT2030, l’Université de technologie de Troyes se donne comme ambition de développer une approche similaire en Afrique.

Voir aussi >>>> L’UTT 2030: Le projet stratégique de l’Université de Technologie de Troyes

Une recherche fortement contributrice au rayonnement international

Toute l’activité de recherche de L’Université de technologie de Troyes est regroupée au sein de l’Institut Charles Delaunay (ICD – 348 personnels dont 130 permanents), dont l’excellence est reconnue par le CNRS en qualité d’Unité Mixte de Recherche (UMR).

L’ICD contribue par ses projets de recherche internationaux et partenariats d’excellence au rayonnement de l’UTT. Preuve de ce rayonnement, L’Université de technologie de Troyes affiche 41% de ses publications de rang international faisant intervenir au moins un partenaire étranger (source U-MultiRank).

Le meilleur exemple de coopération scientifique d’excellence est porté par les travaux de l’équipe de Nanotechnologie et d’Instrumentation Optique (LNIO), équipe classée A+.

Avec 25 partenariats à travers le monde, dont 16 hors Europe, le LNIO décline toutes les formes de coopération internationales : programmes de cotutelles de thèses, séjours de scientifiques invités (entrants et sortants), participations à des projets multi-pays. L’inauguration récente d’un nouvel équipement de pointe, la plateforme «Nanomat» (Nanocractérisation et nanofabrication des matériaux pour la mécanique, l’optique, la biologie et les agro-ressources, membre du réseau Renatech) contribue à accentuer cette tendance. www.nanomat.eu/fr