fbpx
Campus
Partager sur

Université: le retard de remise des diplômes est un frein pour l’emploi au maroc !

Université le retard de remise des diplômes un frein pour les élèves 30122020-

De l'autre côté de la méditérannée, au Maroc, les étudiants de la promo 2020 peine à entrer en contact avec leurs universités....

Au Maroc, le retard de remise des diplômes des universités n’est pas sans conséquence ! En effet, les élèves de la promo 2020 peine à trouver un emploi… MCE TV vous en dite plus !

Pour les étudiants qui ont eu leur diplôme en 2020, passer de l’université au monde du travail n’est pas chose aisée ! En effet, ces mêmes anciens élèves peines à obtenir leur précieux sésame : leur diplôme !

Un problème d’ordre administratif qui s’avère être un obstacle de plus pour les jeunes qui sortent à peine de l’université ! En effet, la situation est devenue très problématique pour les jeunes diplômés marocains !

Entre la crise sanitaire et le confinement, les jeunes diplômés n’arrivent pas à entrer en contact avec l’administration de leur université ! Ainsi, certains de ces étudiants se sont confiés à nos confrères marocain de L’opinion.

Université le retard de remise des diplômes est un frein pour l'emploi au maroc30122020---
Université le retard de remise des diplômes est un frein pour l’emploi au maroc

Université : « J’ai attendu 2 mois pour contacter mon encadrant »

« J’ai attendu plus de 2 mois pour que je puisse contacter mon encadrant. » A ainsi confié déclaré Tarik. Un étudiant en 2e année de master à l’Université Hassan II Mohammedia… Ainsi, les jeunes diplômés, peine même à contacter leurs profs !

Même constat pour Mouhamadou. Un étudiant à Mohammed V, à Rabat. En effet, ce dernier n’a pas pu soutenir son mémoire dû au retard des notes d’examens… Un gros problème… En effet, dans la mesure où il faut valider chacune des matières pour avoir la possibilité de soutenir sa thèse… Ce dernier a dû attendre de longs mois !

Les université marocaines, quant à elle, se plaignent aussi ! En effet, les facultés pointent du doigts les conditions imposés par les mesures d’hygiènes liées à la pandémie.

« En temps normal, les diplômes ne sont livrés qu’en décembre même si les examens se tiennent en juillet. Donc ça prend du temps ». A ainsi déclaré le haut responsable à la faculté de Droit Aïn Chock… Les nouveaux diplômés doivent donc prendre leur mal en patience ! Affaire à suivre…