Campus
Partager sur

Université: le prix exorbitant que coûte un étudiant français à l’Etat

Université: le prix exorbitant que coûte un étudiant français à l’Etat
Partager
Partager sur Facebook

Selon un rapport du département des statistiques du ministère de l’Education Nationale, un étudiant français coûte 13 873 euros par an

C’est un constat accablant qui a été réalisé par le département des statistiques du ministère de l’éducation nationale. Un étudiant français coûte à l’état pas moins de 14 000 euros par an. Les résultats ont été obtenus par la durée d’étude d’un étudiant.

Un étudiant coûte 13 873 euros par ans

Ce constat établit au mois de février 2016, a été fait par le département des statistiques du ministère de l’Education Nationale. Un étudiant français coûte environ 14 000 euros par an à l’état. Un chiffre qui diminue pour les élèves du secondaire et du primaire. Ainsi selon l’étude, les étudiants du secondaire coûte chaque année à l‘Etat 10 032 euros contre 6 364 euros pour les élèves du primaire. Ainsi en moyenne en France, un étudiant dans toute sa scolarité coûte 55 838 euros au gouvernement. « Le coût d’une scolarité complète en France s’élève finalement à 158 292 euros », précise le quotidien Le Figaro. Les chiffres annoncés pour la France sont plus élevés que ceux des pays membres de l’OCDE. Les pays de l’OCDE dépensent 153 635 euros en moyenne. A contrario, plusieurs pays n’ont pas misé sur la scolarité des étudiants. La Corée du Sud dépense par exemple débourse 30 750 euros pour ses étudiants, presque deux fois moins que la France.

Des études de 4 ans

Ce constat s’explique par la durée moyenne des études. En effet, en France un étudiant dans l’enseignement supérieur étudie en moyenne 4 ans. Un chiffre qui reste bien élevé quand on compare nos chiffres à ceux de nos voisins. Les français étudient plus longtemps. En Angleterre, la durée moyenne des études n’est que de 2,7 ans, rapporte le quotidien le Monde. Néanmoins la France ne fait pas figure d’exception, pour les Pays-Bas, les études durent en moyenne 5 ans. L’état français est très investie sur la scolarité des jeunes Français. En France, par exemple, 80 % du financement est d’origine publique.