fbpx
Campus
Partager sur

Université: les partiels à distance vivement critiqués par les étudiants !

Université les partiels à distance vivement critiqués par les étudiants
Partager sur Facebook

Les partiels d'université à distance, une bonne idée ? Pas sûr... En tout cas, les étudiants ne semblent pas tous très contents...

L’université dans la tourmente ! Les partiels vont se faire à distance à cause du virus… Mais les règles restent floues… Les étudiants semblent donc toujours dans l’attente d’une vraie décision.

A la Sorbonne, c’est le stress. Dans Le Monde, Jaspal De Oliveira Gill, élue étudiante de Paris, explique ainsi le souci des partiels… « Des négociations ardues, établissement par établissement. » 

En clair, les règles de l’université ne fonctionneront pas toutes de la même manière. « Alors qu’on est tous dans les mêmes conditions et qu’il devrait y avoir des règles nationales », appuie l’élue des étudiants…

Un souci national mais des solutions locales… Le stress monte. Les partiels vont donc se passer par ordinateur, à distance… L’UNEF propose donc une solution : tout le monde aura au moins la moyenne.

Georges Haddad, président de l’université explose. « Pourquoi pas 12 ou 16 sur 20, lâchons-nous ! La note plancher est illégale. Car ce n’est pas un contrôle des connaissances. » 

Université les partiels à distance vivement critiqués par les étudiants

Université les partiels à distance vivement critiqués par les étudiants

Université : critique générale des partiels

Il paraît en effet peu logique de donner la moyenne à tout le monde… Avant même de savoir si les cours sont suivis et appris. Il faut ainsi trouver une solution… L’université de Montpellier a donc tout tenté.

Pourquoi pas rendre le semestre entier neutre ? Cela éviterait pas mal de problèmes… Mais là encore, la direction de l’université freine. Pour ne pas être le seul endroit de France dans ce cas…

Mais l’université héraultaise a une autre explication. En 2018, la fac reste en effet bloquée longtemps« Les collègues savaient qu’une évaluation à distance était faisable ».

Le vice-président ne s’y trompe pas : les partiels de 2018 ont eu lieu. Tout a marché… Facile de le faire une deuxième fois, donc. Cela n’empêche pas les étudiants de stresser… Et de devoir se préparer à tout.

Dossier, oral en visio, QCM, exposé… Tous les genres d’exams peuvent avoir lieu dans une même université. Dur dur de réviser comme ça… Il va donc falloir du courage. Et de la patience !