Campus
Partager sur

Université Paris 13: Une étudiante victime d’actes antisémites porte plainte !

Université Paris 13: Une étudiante victime d’actes antisémites porte plainte !
Partage
Partager sur Facebook

En ce moment, rien ne va plus dans les universités françaises. Une étudiante a dû porter plainte à la suite d'injures antisémites à son égard.

Une étudiante de l’université Paris 13 a dû porter plainte il y a quelques jours. Cette dernière a reçu des insultes à cause de sa religion au sein même de l’établissement.

Université Paris 13 : Une étudiante, victime de racisme

Le 20 octobre dernier, une étudiante en deuxième année de médecine à l’Université Paris 13 a dû porter plainte. Selon le média Europe 1, cette dernière a été victime de harcèlement et d’injures antisémites. Dans sa plainte, la jeune femme de 20 ans explique avoir été victime de blagues et d’insultes à cause de sa religion. Des étudiants s’en seraient pris à elle car elle est juive : « On est passé des blagues sur la Shoah à des saluts hitlériens » A t-elle dit pour le média.

La jeune étudiante a porté plainte au commissariat du Val-d’Oise et le parquet de Bobigny a décidé d’ouvrir une enquête. En réalité, l’étudiante aurait répondu à ses camarades qui s’en prenaient à elle. Néanmoins, elle en a payé le prix sur les réseaux sociaux puisqu’elle a reçu énormément d’insultes et de menaces via Facebook. Dans une conversation, des étudiants ont proposé des mots insultants comme thème d’un week-end d’intégration comme « bob Auschwitz 2019  » ou encore « les nazis contre les juifs. »

Université Paris 13 : L’étudiante va en cours malgré toutes les menaces

Au micro de Europe 1, l’étudiante a confié qu’elle avait même reçu des photos où un juif se faisait brûler. Malgré toutes les insultes et les tensions, cette dernière a voulu continuer à aller en cours afin de ne pas rater son année. Néanmoins, cela semble compliqué pour elle si l’on en croit son avocat. « Elle essaie de tenir le coup. » Explique son avocat. Afin d’avoir un soutien, l’étudiante a fait appel à l’Union des étudiants juifs en France.

L’organisation a elle-même encouragé la femme à porter plainte contre les étudiants. Il semblerait que depuis quelques semaines, il y a une tension lourde dans les universités. Plus tôt dans le mois, l’université de Créteil avait été taguée par des tags antisémites. C’est donc un nouveau cas de racisme dans le supérieur qui voir le jour…