fbpx
Campus
Partager sur

Université: la Fage est-elle en passe de devenir le premier représentant des étudiants ?

Université: la Fage est-elle en passe de devenir le premier représentant des étudiants ?

La Fage clame sa victoire, l'UNEF annonce que non ! Alors qui sera le premier représentant des étudiants dans les universités ?

La Fage va-t-elle détrôner l’UNEF à la tête des représentants syndicaux étudiants ? Cette fédération étudiante revendique en effet sa victoire aux résultats partiels des élections au sein des conseils d’administration des universités de France qui se déroulent en ce moment. Selon les résultats dévoilés par la Fage, La Fédération des Associations Générales Étudiantes obtiendrait entre 41% et 49% des voix contre seulement 25,8% pour l’UNEF, jusqu’à présent leader historique de ces élections. Une surprise mais qui pourtant est synonyme d’un malaise qui dur. En effet, la Fage prend petit à petit la place de l’UNEF et gagne du terrain sur son concurrent depuis maintenant plusieurs années. Selon les chiffres de la Fage, la fédération remporterait l’élection dans 32 des 59 universités présentent lors de l’élection 2015-2016.

La Fage revendique une victoire écrasante

Une victoire écrasante de la Fage pour sept universités dans lesquelles, 70% des voix aurait été données à la Fédération présidée par Alexandre Leroy. Alors que l’UNEF n’a remporté que dix universités sur les 59 votantes… Mais qu’elles sont les raisons d’un tel vote ? Pour certains, la Fage est gagnante de sa position modérée contre la loi travail à l’opposée de l’UNEF très engagé dans la mobilisation. Mais cela ne marque qu’un point sur la chute de l’UNEF dans les votes, et qui reste l’organisation étudiante la plus médiatisée. La principale mise en avant de la montée en puissance de la Fage vient vraisemblablement du fait qu’elle s’engage surtout sur la question des universités, ce qui lui permet de garder un statut de fédération étudiante apolitique.

L’UNEF accuse la Fage de mentir sur les résultats

L’UNEF, de son côté, ne digère pas ces résultats. Le principal syndicat étudiant en vient même à contester les chiffres dévoilés par son rival: « on s’interroge sur l’opportunité de sortir ces chiffres aujourd’hui, alors que le cycle électoral n’est pas terminé », explique au Figaro Sacha Feierabend, secrétaire général de l’UNEF. Il ajoute même que l’« on dépouille actuellement les votes de Paris 8, où la Fage n’a pas présenté de liste, et d’autres universités dans lesquelles l’Unef va être très largement majoritaire, n’ont pas encore voté! ». Selon l’UNEF, les chiffres de la Fage sont faux: « la Fage s’approprie l’ensemble des voix associatives et revendique des élus qui ne sont pas les siens! », explique le secrétaire général. Pour connaître l’ensemble des résultats, il faudra attendre la trêve estivale et les résultats globaux ne sortiront qu’en 2017.