fbpx
Campus
Partager sur

Université: dans quel établissement faut-il aller pour espérer un super salaire ?

Université: dans quel établissement faut-il aller pour espérer un super salaire ?
Partager
Partager sur Facebook

Dans quelle université a-t-on le plus de chance d'avoir un bon salaire ? Si le classement européen place les établissements suisses en tête, la France n'est pas en reste.

L’université est généralement le dernier établissement d’enseignement avant de rentrer dans le monde du travail. C’est pour cela que le choix de l’établissement pour l’obtention du diplôme est primordial dans la vie d’un jeune bachelier qui se lance dans des études supérieures. Mais avant de savoir quel cursus peut être cool, il est aussi intéressant de savoir quel établissement propose le meilleur taux d’insertion professionnel et surtout les meilleurs salaires à la sortie des études. Récemment, le site Emolument.com a réalisé une étude pour connaître les établissements européens qui promettent un bel avenir à ses anciens. Et en tête se trouve l’université de Saint-Gall en Suisse. Et d’ailleurs dans le top 10, les quatre premières places sont briguées par des établissements suisses. On retrouve en seconde place l’université de Zurich, l’Ecole de polytechnique fédérale de Zurich est troisième. Un podium 100% helvétique dont même la quatrième est occupée par une université suisse, celle des Sciences appliquées de Zurich.

Les écoles spécialisées françaises sont bien présentes

Pour retrouver la première université non suisse, il faut attendre la cinquième place. Celle-ci est occupée par la London Business School situé au Royaume-Uni. Malgré tout, la France a une place de choix dans ce top 10. En effet, on retrouve des établissements français à la sixième position (HEC Paris), septième position (MINES ParisTech), huitième position (Ecole Polytechnique) et neuvième position (Ecole ESLSCA Business School). L’Hexagone est donc représenté au nombre de quatre, soit autant que les établissements suisse même si ceux-ci sont mieux placés au sein de ce classement. L’Ecole d’économie et de sciences politiques de Londres complète ce top 10 qui centre donc son intérêt sur seulement 3 pays. Surprise d’ailleurs, les universités de Cambridge, Oxford ou Assas ne sont pas présentes au sein de classement.

Un point sur l’ université en France

Pour ce qui est des universités française pures, un classement réalisé par le Ministère de l’Education Nationale et publié sur Capital.fr (mars 2015) annonçait que l’université de Lorraine offrait le meilleur taux d’insertion professionnel après trois ans (96%) et un salaire médian de 32 000 euros annuel pour ses anciens étudiants. Suivait l’université de Bretagne sud (96% et 28 100 euros), aisni que celle d’Orléans (95% et 32 100 euros). L’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris 2 Panthéon-Assas ne se retrouvaient qu’aux 10 et 19e places, avec des taux d’insertion de 94 et 93%. Dans cette étude, il était évoquée que les étudiants sortant d’une université scientifique avaient plus de facilité dans l’insertion professionnelle et bénéficiaient aussi de meilleurs salaires.