fbpx
Campus
Partager sur

Université: une aide financière (ARPE) pour les diplômés en recherche d’emploi

Université: une aide financière (ARPE) pour les diplômés en recherche d'emploi

L'ARPE, l'aide versée aux néo-diplômé au chômage a été confirmée par le ministère du Travail. Une avancée considérable pour lutter contre la précarisation des jeunes.

Ils seront 126 000 jeunes diplômés d’origine modeste a pouvoir prétendre à cette aide financière. Baptisée l’ARPE, cette allocation sera versée aux jeunes étudiants sortis fraîchement de leurs établissements pour rejoindre le marché de l’emploi mais n’ayant pas trouvé de contrat. Généralement, la fin des études annoncent l’inscription à Pôle Emploi. En effet, la précarité des jeunes augmentent de manière considérable, mais à contrario d’un chômeur « classique », le jeune ne dispose pas d’une expérience professionnelle considérable pour prétendre à une allocation chômage. Une situation compliquée que le ministère du travail a annoncé résoudre en versant donc une somme à ces étudiants. Cette annonce avait déjà été faite par Manuel Valls lors de la mobilisation des jeunes contre le loi travail en Avril dernier.

Faciliter l’insertion professionnelle des jeunes étudiants

L’ARPE aura pour but d’ « accompagner financièrement la période d’insertion professionnelle, qui sépare la sortie des études et l’accès au premier emploi, pour les jeunes diplômés de moins de 28 ans disposant de faibles ressources », explique le ministère dans un communiqué de presse. Mais tout le monde ne pourra pas en bénéficier. En effet, l’ARPE ne pourra être versée que pendant quatre mois au néo-titulaire d’un CAP, d’un baccalauréat professionnel et technologique, d’un brevet des métiers d’art, d’un brevet professionnel ou brevet professionnel agricole (apprentissage), d’un BTS ou DUT, d’une licence ou licence professionnelle, d’un master et diplôme d’ingénieur. Mais ce n’est pas tout, car seul les étudiants ayant bénéficié d’une bourse lors de la dernière année d’études pourront prétendre à l’ARPE.

L’ARPE ne sera pas la même pour tous

Le montant ne sera d’ailleurs pas le même en fonction du diplôme obtenu par l’étudiant. En effet, les différentes échelles seront situées entre 100 et 550 euros. Pour ceux diplômés fraîchement de l’enseignement secondaire et ayant suivi la voie scolaire ou celle de l’apprentissage, elle sera de 200 euros par mois. Pour les étudiants qui viennent d’obtenir un diplôme universitaire, celle-ci sera évaluée en fonction des critères des bourses obtenus par l’étudiant durant sa scolarité et ses critères sociaux, variant ainsi de 100 à 550 euros par mois. Ceux passés par l’enseignement supérieur par la voie de l’apprentissage toucheront 300 euros.