fbpx
Campus
Partager sur

Université: 90 euros de contribution attribué à tous les étudiants de 20 ans

Université : l’Assemblée Nationale vote l’attribution d’une contribution de 90 euros pour les étudiants grande

Ce mercredi 13 novembre, l’Assemblée Nationale a décidé d’une contribution de 90 euros pour aider les étudiants de 20 ans.

Les étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur seront désormais redevables d’une contribution de 90 euros de la part du gouvernement.

 

C’est voté

Le projet de loi visant à modifier les règles d’accès à l’université avait aussi pour but de renforcer la vie de campus des étudiants. Désormais, c’est chose faite. En effet, l’Assemblée Nationale a décidé ce mercredi 13 novembre la contribution de 90 euros versée à chaque étudiant. Une opération neutre pour les étudiants de 20 ans inscrit dans l’enseignement supérieur.

Pour l’Assemblée Nationale, cette mesure va permettre de « favoriser l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants ». Ainsi, cette aide devrait permettre de limiter les inégalités, notamment de répartition des ressources culturelles ou sportives sur un territoire donné.

Pourtant, au départ, le gouvernement voyait les choses en grand. Il prévoyait un montant variable en fonction du niveau d’étude de l’étudiant. Ainsi, il y avait l’idée de 60 euros pour un étudiant en premier cycle, 120 euros pour un étudiant en deuxième cycle, et 150 euros pour un étudiant en troisième cycle. Mais la gauche ne voyait pas les choses de la même façon. Expliquant notamment que les ressources des étudiants n’avaient pas vocation à augmenter selon le niveau d’étude. Ainsi, c’est un montant unique qui sera appliqué : 90 euros.

90 euros, ni plus ni moins

Evidemment, ce n’est pas une somme faramineuse. Mais pour la plupart des étudiants, c’est déjà bien. Pour se justifier de cette somme, le rapport de l’Assemblée Nationale explique : « pour un étudiant en licence, l’opération sera, sur la durée du cycle, au moins neutre et dans la plupart des cas, positive. » En fait, cela devrait permettre d’économiser au moins 270 euros. Comme par exemple les 217 euros de cotisation pour la sécurité sociale que les étudiants doivent débourser.

Cette contribution devrait s’appliquer à tous les étudiants lors de leur inscription à une formation initiale dans l’enseignement supérieur, excepté les boursiers.