fbpx
Campus
Partager sur

Université: 100 000 étudiants sont obligés de se réorienter chaque année

Université: 100 000 étudiants sont obligés de se réorienter chaque année
Partager
Partager sur Facebook

100 000 jeunes se réorientent en cours d'année tous les ans. Un problème qui est synonyme d'une mauvaise orientation à l'issu du baccalauréat.

C’est un chiffre considérable… Plus de 100 000 étudiants sont obligés de se réorienter durant leur année en cours en université ou autre. Un constat accablant qui montre le manque d’orientation possible durant les périodes pré-bac. Selon Digischool, auteur de l’enquête, « les raisons peuvent être multiples mais résultent toutes d’un processus d’orientation devenu obscur ». Au final 95 000 formations sont proposées chaque année sur Admission Post-Bac.

L’orientation au coeur des débats

Selon Digischool, il s’agit avant tout d’un « manque d’informations sur la filière choisie, précipitation dans le choix, méconnaissance des formations… ». Un manque d’information que le ministère de l’Education Nationale a pourtant tenté de résoudre en donnant plus d’indication sur les filières et les débouchés proposés. Pour Thierry Debarnot, cofondateur de digiSchool, « l’orientation ne doit pas être subie mais choisie. Il est grand temps que les jeunes reprennent le pouvoir sur leur orientation ».

Les étudiants en université se réorientent plus facilement

Mais qui sont ces jeunes qui se réorientent ? Selon les chiffres du ministère de l’Enseignement Supérieur, 62 000 sont des étudiants d’universités. Un ratio de 62% qui est largement devant les étudiants en BTS qui sont 31 500 à se réorienter en cours d’année. Viennent ensuite les étudiants en DUT à hauteur de 6 600 en France. Les jeunes de classes prépa ne sont que 1 500. Malgré tout, le nombre de bacheliers entrant en classe prépa est de 86 000 (1 593 300 en université en 2015).

Une mauvais orientation ou une orientation trop précoce ?

Malgré tout, est-ce réellement un manque d’information sur les filières ? En effet, les systèmes d’orientation sont de plus en plus précoces. La première orientation se fait en troisième avec le choix du lycée (professionnel, général, CFA…). La deuxième étape dès la seconde avec le choix du bac. Et pour terminer, Admission Post-Bac. Dans tous les cas l’orientation se fait dès 14 ans. Un choix compliqué qui mène simplement au baccalauréat. Ce dernier servant de passeport pour les études supérieurs.

C’est d’ailleurs la cause principale de la réorientation à l’issu du bac. Une fois le pied dans les études, nombreux sont les étudiants qui choisissent des filière sans avoir de qualifications requises.