fbpx
Campus
Partager sur

Uniplaces: son dernier sondage révèle que les étudiants français sont optimistes pour 2016

Uniplaces: son dernier sondage révèle que les étudiants français sont optimistes pour 2016
Partager
Partager sur Facebook

D'après le dernier sondage d'Uniplaces, 66% d’ étudiants français estiment que l’année prochaine sera meilleure en terme d’opportunités de carrière.

Un sondage* mené par Uniplaces révèle que les étudiants français font preuve d’optimisme pour 2016 :
66% d’entre eux estiment que l’année prochaine sera meilleure en terme d’opportunités de carrière.

La majorité des étudiants français se dit prête à partir travailler à l’étranger même s’ils préfèrent rester en France pour leurs études. Dans les deux cas, ils se sentent optimistes pour l’avenir dans lequel ils se voient pouvoir réaliser leurs objectifs.

Etudes en France vs travail à l’étranger : les étudiants français ont fait leur choix

Un sondage réalisé par Uniplaces, la plateforme européenne de location de logements étudiants, révèle que 59% des étudiants français préfèrent rester en France pour leurs études. En d’autres mots, seuls 41% des français prévoient de partir à l’étranger (moyenne européenne 66%) contre 78% des espagnols ou 76% des italiens (en tête du classement).

Pourtant 81% d’entre eux estiment qu’étudier à l’étranger les aideraient à trouver du travail plus facilement puisque la France est le pays européen qui accorde le plus d’importance au réseau (24% pour la France contre une moyenne européenne de 19%).

Les jeunes français accordent aussi beaucoup d’importance aux expériences passées, stages ou expériences professionnelles (44% des sondés) et estiment qu’une attitude proactive durant les entretiens est primordiale (12%).

Dans le même temps, ce sondage révèle que 63% des étudiants français seraient prêts à partir à l’étranger dans un futur proche pour des raisons professionnelles et que 75% d’entre eux se disent prêts à partir pour trouver du travail dans le cas où ils n’en trouveraient pas en France (moyenne européenne 86%).

Les attentes des étudiants français pour leur futur proche

Les étudiants français affichent leur optimisme quant à leur avenir : 66% d’entre eux estiment en effet que 2016 sera meilleure que 2015 en termes d’opportunité de carrière (moyenne européenne 68%).

Parmi eux, 44% pensent que le scénario le plus probable pour leur future carrière est de trouver un emploi bien payé qui correspond à leur niveau d’études, 17% de trouver un job et 15% se sentent prêts à se lancer dans l’entrepreneuriat. 13% pensent eux trouver un emploi moins bien payé qui correspondra à leurs études, quand 8% espèrent trouver n’importe quel job, peu importe qu’il corresponde à leurs études ou non.

« Chez Uniplaces, nous pensons que cet optimisme va grandir et que les étudiants français seront de plus en plus mobiles », indique Ben Grech, co-fondateur d’Uniplaces. « C’est pourquoi nous allons continuer à nous développer dans les mois à venir et cherchons constamment à proposer aux étudiants européens les meilleures solutions pour rendre leur séjour à l’étranger le plus agréable possible. »

*Sondage réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1 508 étudiants dans 6 pays européens (France, Allemagne, Italie, Espagne, Portugal et Angleterre).

Miguel de Santo Amaro, co-fondateur d’Uniplaces, précise : « Uniplaces a pour objectif de faciliter la mobilité internationale. C’est dans ce but que la plateforme a réalisé différents partenariats afin d’aider les étudiants à faciliter un départ à l’étranger. Je pense notamment à InternsGoPro qui propose des offres d’emploi et de stages en Europe et qui recense les avis des étudiants sur leurs stages et leurs entreprises. Et je pense aussi à notre grand partenaire Erasmus Student Network (ESN) qui a pour but de mettre en contact tous les étudiants ayant déménagé dans un même pays via des évènements et en donnant des conseils et des informations sur leur site internet et les réseaux sociaux. »

Note aux rédacteurs

Créée en 2013 par 3 jeunes entrepreneurs de 3 nationalités différentes – Ben Grech (anglais), Mariano Kostelec (argentin) et Miguel de Santo Amaro (portugais) – Uniplaces compte 120 collaborateurs de 14 nationalités différentes et 2 bureaux en Europe (Lisbonne et Londres). Présente aujourd’hui dans 9 pays (France,

Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Italie, Pays-Bas, Portugal, Autriche et Pologne), Uniplaces vient de lever 22 M€, confirmant ainsi sa volonté de se développer en Europe et de répondre aux besoins des étudiants de plus en plus mobiles.