fbpx
Campus
Partager sur

Union Européenne: quelle est la langue la plus étudiée en Europe ?

Union Européenne: quelle est la langue la plus étudiée en Europe ?
Partager
Partager sur Facebook

L'anglais, l'espagnol, le français sont des langues très implantées en Europe et dans le monde. Mais laquelle est la plus étudiée en Europe ?

L’apprentissage des secondes langues devient de plus en plus nécessaire pour envisager de belles études. Pour autant, difficile de toutes les apprendre. Alors, laquelle est la plus étudiée par les jeunes de l’Union Européenne ? MCE vous dit tout !

Les professeurs et les nouveaux entrants sur le marché du travail ne cessent de le répéter. A l’heure de la mondialisation, apprendre une deuxième langue est primordiale. C’est ce qu’ont compris la plupart des pays de l’Union Européenne. En France et dans d’autre pays c’est même deux langues qui sont enseignées en plus de la maternelle pendant le lycée. Une avancée qui offre plus d’ouvertures aux élèves.

L’important est aussi de bien choisir les langues à apprendre. Car apprendre un nouveau langage prend du temps et doit avoir des effets positifs. Pour quelle langue faut-il donc opter ? Le mandarin, langue la plus parlée au monde mais seulement en Asie. ? L’anglais, parlé dans au Royaume-Uni et aux Etats-unis notamment ? L’espagnol, de plus en plus parlé partout en Amérique ? Ou même la France, langue parlée sur quatre des 5 continents ?

L’anglais, langue la plus apprise par les étudiants de l’Union Européenne !

En effet, c’est bien l’anglais, et de loin, qui est la langue la plus apprise au travers des pays de l’Union Européenne. La langue de Shakespeare reste étudiée dans 97,9 % des étudiants à travers l’Europe. Un choix normal. Car malgré son déclin, l’anglais reste la langue du monde du commerce. Son influence est très marquée aussi dans le cinéma et les séries.

Après l’anglais arrive la France. Avec 33,4% , c’est la seconde langue la plus étudiée par les membres de l’Union Européenne. On retrouve ensuite l’Allemagne avec 23,3%. L’Espagne est seulement quatrième avec 16,9%. Le russe (2,5%) et l’italien (1,3%) restent très en marge.

Un classement qui met en exergue la grande importance que l’anglais garde au sein de l’Union Européenne. Le français tient aussi une place honorable.