fbpx
Campus
Partager sur

Royaume-Uni : Une étudiante récolte 38 000 euros en vendant ses vêtements sur Ebay

Royaume-Uni : Une étudiante récolte 38 000 euros en vendant ses vêtements sur Ebay

En souhaitant se débarrasser de ses vieux vêtements, une étudiante britannique s’est rendue compte qu’elle avait la main sur une véritable mine d’or

A seulement 21 ans, Laura Rose possède déjà l’étoffe d’une grande business woman. Tantôt étudiante, tantôt vendeuse à son propre compte, cela fait maintenant quatre ans que la jeune femme mène une double vie plus que lucrative. Quatre ans au cours desquelles pas moins de 38 000 euros ont été amassés. Focus sur cette jeune femme désormais à la tête d’un business florissant.

Un succès immédiat

En 2012, Laura Rose, une étudiante âgée de 21 ans décide de mettre en vente les vêtements de sa garde-robe qu’elle ne met plus. « J’ai vendu quelques hauts qui ne m’allaient plus sur Ebay et je me suis fait 20 livres. J’étais vraiment super contente », déclare-t-elle au journal le Mirror. Rapidement, la jeune femme décide de renouveler l’expérience en prennent les vieux vêtements de son entourage. En réalisant que tout se vendait aisément, Laura Rose décide alors d’investir : « La marge pouvait être folle, j’achetais pour une livre et je le revendais sans problème 20 livres », se félicite-t-elle. Le début pour elle d’un véritable business.

Une double vie

Le matin étudiante, l’après-midi businesswoman. Pour la jeune femme, la clef de la réussite réside dans une organisation méthodique. En effet, malgré son succès, Laura mène pourtant son business d’une main de maître et parvient à concilier parfaitement ses études à sa vie professionnelle. Pour preuve, en quatre en seulement, Laura Rose a récolté la coquète somme de 30 000 livres (38 000 euros). Grâce à son business, la jeune britannique n’hésite pas se faire plaisir. Une nouvelle voiture, des vacances au soleil,  l’étudiante peut dorénavant totalement subvenir à ses besoins. Fort d’une tel tour de force, la jeune femme de 21 ans désire désormais être propriétaire d’un appartement et  quitter ainsi le domicile familial. Jamais à court d’idée, Laura Rose souhaite également créer un second business en continuant à utiliser la plateforme de vente en ligne Ebay.