fbpx
Campus
Partager sur

Un étudiant réussit sa première année en médecine avec un bac professionnel !

Un étudiant réussit sa première année en médecine avec un bac professionnel !
Partager sur Facebook

Un étudiant semble avoir réussi un exploit il y a quelques mois. Alors qu'il était entré en fac de médecine avec un bac professionnel, il a réussi à avoir sa première année !

La première année de médecine est l’année la plus compliquée avec presque 80% d’échec. Néanmoins, un étudiant avec un bac professionnel a réussi à exploser toutes les statistiques !

Bac professionnel : Un jeune homme réussit sa première année de médecine à Besançon !

Avoir un baccalauréat scientifique est le premier critère pour avoir une chance de réussir en première année de médecine. Les étudiants sont nombreux chaque année à vouloir tenter leur chance afin de devenir des futurs médecins. Néanmoins, chaque année, il n’y a que 20% pour des élèves qui réussissent. Ils semblerait qu’un étudiant sorte du lot puisqu’il a obtenu sa première année avec un bac professionnel !

Pierre Serditch, âgé de 24 ans a obtenu un bac professionnel commerce. Néanmoins, cela ne l’a pas stopper pour s’inscrire en faculté de médecine à Besançon. Personne ne lui donnait la moindre chance et même les enseignants le pensaient déjà perdant au moment des inscriptions.

«Orientation vers une filière courte et professionnalisante fortement conseillée». Recevait-il comme message pour le dissuader de suivre les cours de médecine.

Bac professionnel : Il réussit le concours de médecine avec beaucoup de détermination !

Pourtant, selon l’Est Républicain, le jeune homme n’a pas voulu écouter ses proches ou ses professeurs. Pendant toute sa première année, il s’est accroché et il a beaucoup travaillé afin de réaliser son rêve. Cela semble avoir payé puisqu’il a réussi le concours de Paces pour aller en seconde année ! Pierre Serditch a même été bien classé puisqu‘il a fini à la 94ème place sur 220 places.

Pierre Serditch a confié qu’il n’avait jamais été un élève brillant. L’homme a expliqué au journaliste Nicolas Bastuck qu’il avait redoublé sa 4ème et qu’il avait arrêté ses études en première afin de voyager et travailler aux Etats-Unis. Après cela, il avait décidé de passer un bac professionnel pour assurer son avenir. Selon lui, tout ce joue sur « la motivation » même s’il s’est coupé de tout pour pouvoir réussir. Il semble bien que le jeune homme va pousser beaucoup d’étudiants comme lui à suivre leur rêve même s’ils n’ont pas un parcours scolaire exemplaire !