Campus
Partager sur

Un étudiant meurt et sa famille porte plainte contre CentraleSupélec !

Un étudiant meurt et sa famille porte plainte contre CentraleSupélec !
Partage
Partager sur Facebook

L'alcool est un vrai fléau à l'université ou dans les écoles post-bac. Un jeune étudiant est mort et les parents ont décidé de porter plainte !

Hugo, un étudiant en deuxième année dans une école d’ingénieurs est décédé. Le jeune homme avait trop bru lors d’une soirée et il est tombé du balcon de son appartement au campus.

CentraleSupélec : Un étudiant de deuxième année meurt à cause d’une soirée alcoolisée !

Dans la nuit du 12 au 13 octobre dernier, Hugo, un étudiant est mort à cause d’une soirée trop alcoolisée. Le jeune homme se trouvait sur le campus de son école de Gif-sur-Yvette  en Essonne. L’étudiant n’avait que 21 ans et il avait assisté à une fête organisée dans les locaux même de l’école. Ce dernier avait eu du mal à rentrer chez lui car il avait bien trop bu.

Un proche d’Hugo a dû le ramener chez lui car ce dernier n’avait plus les idées claires pour rentrer dans son appartement. Néanmoins, une fois seul, le jeune homme a basculé par accident de son balcon et il a fait une chute mortelle au deuxième étage de son appartement. L’étudiant faisait sa deuxième année à CentraleSupélec. Ainsi, les parents de la victime pensent que c’est le campus qui est responsable du drame

CentraleSupélec : Les parents de la victime portent plainte !

Aujourd’hui, les parents d’Hugo sont dévastés par ce qui a pu arriver sur le campus. Ils pensaient que leur enfant était en sécurité à CentraleSupélec. Néanmoins, depuis son admission dans l’école, l’étudiant enchaînait les soirées alcoolisées et il avait un quotidien éreintant. En réalité, l’adolescent allait mal et l’école n’avait pas cherché à alerter les parents depuis le début de l’année.

« Si on ne prend pas part à ses soirées, on se retrouve seul dans son appartement » A expliqué un proche d’Hugo dans RTL.

Hugo avait du mal à suivre à la fois les cours et les nombreuses soirées pour s’adapter dans l’école. Il séchait de plus en plus souvent les cours et les absences ne semblaient pas inquiéter CentraleSupélec. Finalement, les parents ont décidé de porter plainte contre l’école pour non assistance à personne en danger. Selon eux, il faut que la mort de leur fils ne soit pas en vain et que l’école et les autres parents réagissent face à ce problème d’alcool dans le campus de l’établissement.