fbpx
Campus
Partager sur

Twitter: les internautes se mobilisent pour un Gorafi version étudiant

Twitter: les internautes se mobilisent pour un Gorafi version étudiant

Après la sortie du Madame Gorafi, les enseignants universitaires ont décidé de lancer sur twitter le hashtag le GorafiESR pour parler avec humour des difficultés dans le monde universitaire. Quelques heures après sa parution le hashtag a été repris sans modération par plusieurs internautes.

Le hashtag #GorafiESR pour la communauté universitaire

Alors que le Gorafi vient tout juste de sortir Madame Gorafi, un groupe d’enseignants-chercheurs sous le pseudonyme de @Maitre_de_conf’ a décidé de lancer le hashtag #GorafiESR,pour «Enseignement Supérieur et Recherche». Un moyen de parler des difficultés rencontrées dans le monde universitaire sans modération. « J’ai vu la sortie du Gorafi Madame ce matin (très drôle, d’ailleurs!), fait par l’équipe du Gorafi et me suis dit que ce serait sympa d’avoir un Gorafi sur le monde universitaire… Je ne m’attendais à rien, j’étais très content quand j’ai vu que trois de mes followers avaient repris mon petit hashtag… puis j’ai vu peu de temps après avec beaucoup de surprise que le hashtag était en top tweets en France! » explique Maitre de conf au Figaro.

Sur Twitter les internautes réagissent

Voici quelques tweets des internautes, évoquant sans tabou les soucis rencontrés dans l’enseignement supérieur. Entre horaires inadaptés, cours surchargés, les internautes n’ont pas manqué d’imagination pour parler des situations rencontrées dans le supérieur. Même Thierry Mandon le Secrétaire d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a utilisé le hashtag pour parler de l’ouverture des bibliothèques universitaires.