fbpx
Campus
Partager sur

Tricheurs: 14 étudiants piégés par leur professeur !

Tricheurs: 14 étudiants piégés par leur professeur !
Partager sur Facebook

Gare aux tricheurs ! Un professeur en école d'ingénieur a mis en place un procédé très ingénieux qui pourrait donner des idées à l'avenir.

C’est une histoire tirée tout droit du site The Mirror ! Des élèves en école d’ingénieur ont voulu entourlouper leur professeur au cours d’un examen. Sauf que ce dernier a utilisé un stratagème pour démasquer les tricheurs. MCE TV vous dévoile tout de A à Z !

Elèves tricheurs… faites attention à vous ! Chaque année, les fraudes aux examens sont la hantise de toutes les académies. Pour certains candidats, tous les moyens sont bons pour tricher. Antisèches planquées dans les trousses… Mais aussi les notes écrites en amont sur les feuilles de brouillon. Ou alors l’utilisation du téléphone portable bien qu’il soit interdit au cours d’un examen. En tout cas en Angleterre, un professeur a fait le buzz !

En effet, cet enseignant d’une classe d’ingénieurs a voulu piéger les élèves tricheurs ! Depuis un petit moment, l’outil le plus utilisé pour tricher fut le téléphone portable. Au cours de ses examens, certains élèves allaient d’ailleurs sur un site internet pour trouver les bonnes réponses. Son nom ? Chegg ! Un site spécialisé à l’entraide scolaire entre les étudiants. Pour mettre fin à la triche, le professeur a alors eu une idée !

Le professeur veut donner une leçon aux tricheurs !

Selon The Mirror, l’enseignant a fait très fort. En effet, il a alors séparé en deux parties l’examen livré aux élèves. La partie A plutôt facile, fut remplie sans difficultés par tous les étudiants. Le piège pour trahir les tricheurs fut dans la partie B ! L’une des questions de cette partie fut impossible à résoudre. Ainsi, seulement 14 étudiants sur 99 y ont répondu ! Une fois tous les examens corrigés, l’enseignement a alors dévoilé au grand jour son piège  ! Un élève a d’ailleurs écrit un message sur le réseau Reddit.

On peut ainsi lire : « Le professeur a (…) rendu cette question impossible à résoudre (…). Environ un mois avant cet examen, il avait demandé à son assistant d’enseignement de créer un compte Chegg pour poser la question exacte, qui a été formulée pour être unique. Après ça, il a créé son propre compte Chegg et a répondu à la question avec une solution qui semble correcte à première vue, mais qui est totalement fausse et c’était d’ailleurs très peu probable que quelqu’un puisse faire les mêmes hypothèses et erreurs ». Par la suite, les 14 tricheurs ont d’ailleurs tous obtenu un 0 à l’examen.