Campus
Partager sur

tonfuturmetier.fr aide les jeunes à rencontrer leur futur métier sur Facebook !

Partager
Partager sur Facebook

Un chatbot gratuit peut-il dépoussiérer l’orientation scolaire ? Oui ! Avec tonfuturmetier.fr du Crédit Agricole qui va aider les jeunes à choisir !

Avec tonfuturmetier.fr, le Crédit Agricole d’Ile-de-France offre gratuitement aux jeunes franciliens un coach d’orientation connecté et aussi personnalisé. Solution d’intelligence artificielle (IA), ce chatbot discute sur Facebook avec les lycéens et étudiants. Il va les accompagner dans leur projet d’orientation.

Un enjeu majeur : aider les jeunes dans leur l’orientation scolaire ou professionnelle

« 1 étudiant sur 2 refait sa 1ère année d’enseignement supérieur. Alors, comment aider les jeunes franciliens à réussir leurs études. Et à s’insérer dans la « vie active » ? Pour contribuer à relever ce défi, nous avons organisé un « Innovation Day » avec les 3 600 collaborateurs de l’entreprise. L’idée d’un coaching personnalisé, rendu possible par l’intelligence artificielle, a été l’une des plus plébiscitées. Nous avons ainsi recherché un partenaire puis identifié Hello Charly. Startup EdTech la plus avancée dans ce domaine » explique Guy Poyen. C’est le directeur du Marketing et du Digital clients au Crédit Agricole d’Ile-de-France.

Une réponse innovante : le chatbot de tonfuturmetier.fr

Le site mobile tonfuturmetier.fr met à disposition gratuitement des lycéens et étudiants un chatbot – robot automatisé. Il s’ouvre sur Facebook Messenger et permet d’avancer sur son projet professionnel de manière ludique. Faire le point sur ses centres d’intérêts. Découvrir des métiers. Et trouver la formation adéquate. Puis pour aller plus loin, il est possible de parler à un vrai coach via Skype. On peut aussi corriger son CV, sa lettre de motivation, etc. Cet accompagnement animé par l’équipe Hello Charly dure 3 mois. Et coûte seulement 59€ sans frais supplémentaire.

Déjà plus de 6 000 jeunes de 14 à 24 ans ont été conseillés par Hello Charly dans leurs choix d’orientation scolaire et professionnelle. Avec plus de 26 000 formations, 2 000 métiers répertoriés et une technologie unique, la start-up s’est distinguée au dernier challenge d’open-innovation. Il était organisé par la Région Île-de-France lors du salon Viva Technology 2017.