MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Campus
Partager sur

Global Teacher Prize: une Française parmi les finalistes

Global Teacher Prize: une Française parmi les finalistes
Partage
Partager sur Facebook

Elle s’appelle Marie-Hélène Fasquel et c’est la première française à atteindre la finale du Global Teacher Prize parmi les 20 000 concurrents.

Marie-Hélène Fasquel est professeur d’anglais à Nantes. Elle enseigne depuis près de 15 ans et aujourd’hui elle va peut-être être récompensée pour ses efforts.

Innover dans l’enseignement

Marie-Hélène Fasquel vient d’être choisie parmi près de 20 000 candidats au concours Global Teacher Prize. Ce prix récompense depuis trois ans les professeurs qui innovent en matière d’enseignement.

Et ça tombe bien puisque Marie-Hélène Fasquel a mis en place depuis 2013 des classes inversées. La professeure s’est inspirée d’une méthode américaine pour redonner envie aux élèves d’apprendre.

Les classes inversées qu’est-ce que c’est ? Comme l’explique BFMTV il s’agit de donner une leçon aux élèves qu’ils pourront lire à la maison. En cours, pas question de parler de leçons mais de pratiquer ce que l’on a appris de sa lecture du soir.

Et c’est grâce à cette méthode d’enseignement que Marie-Hélène Fasquel est devenue la première française finaliste du concours Global Teacher Prize. Mais attention le million de dollars promis au lauréat du prix, Marie-Hélène Fasquel n’en veut pas.

Aller plus loin avec l’argent du concours

Comme elle l’explique dans ses interviews, elle participe à ce concours pour pour ses élèves. D’ailleurs si elle gagne elle espère pouvoir créer une association d’aide aux jeunes ou bien une association qui ferait disparaître le papier des salles de classe.

Marie-Hélène Fasquel doit encore faire face aux cinquante autres finalistes. Et si être la première française qualifiée est déjà un exploit remarquable, elle pourrait avoir ses chances en tant que femme.

En effet les deux derniers gagnants du concours étaient aussi des femmes. Par ailleurs, Marie-Hélène Fasquel n’a pas seulement trouvé une nouvelle façon d’intéresser ses élèves aux cours. Dans sa classe, les élèves peuvent converser avec des auteurs anglais et même avec un professeur indien via Skype.

Pour celle qui enseigne depuis près de 15 ans, il s’agit donc de s’aider des nouvelles technologies pour donner envie aux élèves d’apprendre.

Le Gobal Teacher Prize sera remis en mars prochain.