fbpx
Campus
Partager sur

Stage: quels sont les différents droits du stagiaire ?

Stage- quels sont les différents droits du stagiaire 1000
Partager sur Facebook

Si vous vous apprêtez à effectuer un stage dans le cadre de vos études, vous devez connaître vos droits avant de rejoindre l'entreprise.

Vous êtes stagiaire ? C’est super ! Mais connaissez-vous vos droits ? Eh oui, il est hors de question de vous laisser préparer le café pour tout le monde et vous faire marcher sur les pieds. MCE vous explique tout !

En effet, il arrive qu’un stage tourne au drame. Entre les missions non conformes, un encadrement absent ou bien des relations difficiles, cela peut vite devenir un cauchemar.

Alors, MCE est là pour vous rappeler quelles sont les conditions pour que votre stage se déroule au mieux. Et croyez-nous, il y en a beaucoup !

D’abord, vous devez vous assurer des missions que l’on vous propose. Eh oui, on ne doit pas demander à un étudiant de remplacer un salarié absent.

Ni d’exécuter une tâche régulière qui correspond à un poste de travail permanent. Ou d’occuper un emploi saisonnier. Vous êtes là pour apprendre !

Autre chose : vous devez aussi vous assurer d’avoir une convention de stage. De ce fait, ce bout de papier doit comporter votre signature mais aussi de l’organisme d’accueil.

Sans oublier, le tuteur de stage au sein de l’organisme d’accueil. Ainsi que l’établissement d’enseignement ou de formation et l’enseignant référent. Vous devez être encadré du mieux possible.

Stage- quels sont les différents droits du stagiaire 640

Stage : Les autres droits

Ne partez pas ! Si vous vous apprêtez à effectuer votre stage, ou si vous l’avez déjà commencé, vous devez connaître l’intégralité de vos droits.

Comme la gratification. Eh oui, un stagiaire n’est pas considéré comme un salarié. Il ne touche donc pas de salaire. Mais après 309 heures de travail, vous pouvez tout de même être récompensé.

Alors, il reste à déterminer comment la calculer. Donc, celle-ci se définit fonction du décompte du nombre d’heures de stage. Mais aussi avec le taux horaire de la gratification, égal à 3,90€ par heure de stage.

Toutefois, vous bénéficiez des mêmes droits qu’un salarié. Et ça, c’est plutôt sympa ! De ce fait, vous pouvez avoir accès au restaurant d’entreprise ou aux titres-restaurant.

Mais aussi au remboursement des frais de transport public, à hauteur de 50%. Sans oublier, bien évidemment, les congés.