fbpx
Campus
Partager sur

Le service civique, arme cachée du gouvernement pour faire baisser le chômage des jeunes?

chômage

Génération-Précaire a expliqué que les chiffres du chômage étaient faux en cachant les volontaires en service civique des chiffres réels

Les chiffres du chômage du mois de janvier ont été publiés et affichent une baisse de 19 100 demandeurs d’emploi. Plus étonnant encore, il y aurait moins de jeunes au chômage! Génération-Précaire tient à mettre les point sur les “i” : l’embellie est pour partie factice. Le gouvernement joue en effet au magicien en cachant les volontaires en service civique des chiffres réels.

Le diable se cache dans les détails car les volontaires en service civique sont selon Pôle Emploi des chômeurs mais qui n’ont pas besoin de s’actualiser chaque mois, catégorie 4. C’est donc autant de jeunes qui sont cachés des chiffres du chômage alors même qu’ils sont en contrat précaire pour des durées allant de 6 mois à 12 mois.

Depuis longtemps les gouvernements, de gauche ou de droite, aiment, à chaque baisse du chômage, se glorifier en expliquant que c’est leur action qui mène à ces résultats. Mais ces mêmes gouvernements ont créé et soutenu le développement du dispositif du service civique.

Le service civique, après les événements de janvier, est devenu le cheval de bataille de François Hollande pour remettre les jeunes dans le droit chemin des valeurs républicaines. En voulant généraliser ce dispositif, le Président prend le risque d’amplifier un problème déjà existant : les abus de service civique dénoncés par François Chérèque, Président de l’agence du même nom. Selon lui, 30% des organisations accueillant des volontaires abusent du dispositif de service civique.

Le collectif Génération Précaire dénonce depuis longtemps le nombre de stagiaires dont beaucoup sont en fait des jeunes diplômés qui devraient être en contrat de travail. Il semblerait que dorénavant le service civique remplace petit à petit le stage dans la catégorie des contrats précaires et des fantômes de Pôle Emploi. Pour Génération-Précaire, une généralisation du service civique doit s’accompagner de moyens renforcés pour des missions de qualité et lutter contre les abus.

Communiqué