Campus
Partager sur

Les secteurs qui recrutent et en manque de talents féminins !

Les secteurs qui recrutent et en manque de talents féminins grande
Partage
Partager sur Facebook

Les 5 secteurs qui recrutent le plus en 2019 sont en manque de talents féminins comme dans le numérique, l’ingénierie et aussi dans l’industrie !

En 2019, 5 secteurs recrutent et ils sont en manque de talents féminins. Le constat est le suivant, il n’y a que 15% de femmes dans le numérique. 27% dans l’ingénierie. 30% dans l’industrie. 21% dans l’industrie mécanique. Et aussi 35% dans l’audit. Les jeunes femmes sont très recherchées dans ces secteurs. Que vous soyez lycéenne ou aussi étudiante, n’hésitez pas à écouter vos affinités. Et à vous projeter dans tous les métiers sans préjugés et à rencontrer des professionnelles passionnées.

Pourquoi il faut élargir son choix de métier ?

Les secteurs qui recrutent le plus en 2019, sont fortement masculinisés mais aussi en recherche de professionnelles.

• Informatique – Numérique
Plus de 60 000 recrutements en 2019 (Apec). Seulement 15% de femmes travaillent dans le secteur numérique.

• Ingénierie et R&D
En 2019, l’Apec prévoit entre 37 000 et 39 000 recrutements de cadres en ingénierie et R&D. Seulement 26,9% de femmes ingénieures en 2018.

• Industrie
174 000 emplois à pourvoir en 2019 (L’Usine nouvelle). 45 % de ces recrutements concernent des cadres et aussi des ingénieurs. Seulement 30% de femmes dans l’industrie. Secteurs porteurs : activités informatiques, conseil et aussi services aux entreprises industrielles.

• Industrie mécanique
Entre 40 000 et 50 000 recrutements par an d’ici à 2020, dont 30 à 40 % de jeunes, à tous les niveaux aussi, du CAP au diplôme d’ingénieur. Seulement 7 % de jeunes femmes apprenties ; Et aussi 13 % pour les apprenties préparant un diplôme d’ingénieure.

• Audit-Conseil
Pour 2019, les Big Four (Deloitte, KPMG, EY et aussi PwC) prévoient 8 000 recrutements dont plus de la moitié de jeunes : 4 550. Les femmes sont aussi minoritaires dans ce secteur (seulement 35 % des effectifs).

Le guide Ces secteurs qui recrutent, ressource pour l’orientation

Les données sont aussi extraites du guide 2019 du CIDJ, Ces secteurs qui recrutent, qui vient de paraître. Le CIDJ fait le point sur la place des femmes dans un zoom et aussi par secteur d’activité. On y trouve plus de 50 secteurs porteurs, 400 métiers et 300 entreprises qui recrutent. Venez le découvrir au CIDJ ou dans les CRIJ Centres régionaux Information Jeunesse. Adresses sur www.cidj.com

L’évolution vers l’égalité professionnelle est lente
Près de 88 % des femmes travaillent dans le tertiaire contre 65 % des hommes ; cela s’explique aussi par leur forte présence dans l’enseignement, la santé, l’hébergement médico­social, l’action sociale et les services aux particuliers.

Parmi les actifs diplômés de l’enseignement supérieur, la part des femmes est plus élevée que celle des hommes : 44 % contre 36 %. Cependant, seuls 17 % des métiers sont mixtes et aussi les inégalités persistent. Y compris pour les diplômées des Grandes écoles : elles s’insèrent moins vite sur le marché de l’emploi. Et possèdent aussi moins souvent un CDI et perçoivent des salaires inférieurs à ceux des hommes.