fbpx
Campus
Partager sur

Sciences Po: Frédéric Mion démissionne à cause de l’affaire Duhamel !

Sciences Po: Frédéric Mion démissionne à cause de l’affaire Duhamel !

Sciences Po Paris est dans la tourmante depuis les récentes accusations d'inceste. Sous la pression des élèves Frédéric Mion démissionne.

Voilà des semaines que l’affaire Duhamel a éclaté. Et c’est Frédéric Mion, le directeur de Science Po Paris qui en a donc payé les frais. MCE TV vous raconte tout de A à Z !

En janvier 2021, Camille Kouchner a sorti un livre intitulé La familia grande. Dans lequel elle accuse son beau-père Oliver Duhamel d’un acte atroce. En effet il aurait violé son frère jumeau dans les années 1980.

Suite à de telles accusations, le ton monte vite dans les médias. Et Oliver Duhamel démissionne donc de toutes ses fonctions. Il dirigeait la Fondation nationale des Sciences Politiques et supervisait aussi l’école Science Po Paris.

Depuis, le frère de Camille Kouchner a donc porté plainte contre son beau-père. Et une enquête a été ouverte pour « viols sur mineur de 15 ans par personne d’autorité ».

À la sortie de ce livre, Frédéric Mion a fait part de sa stupeur. En effet il assure qu’il a découvert en même temps que tout le monde, les accusations d’inceste envers Oliver Duhamel.

Il a même confirmé à l’étudiant Président de l’Unef Sciences Po : « Je ne suis pas au courant et je trouve infamant qu’un membre du conseil puisse dire le contraire ».

Le directeur de Sciences Po rajoute aussi : « Je prends toute la responsabilité de ce manque de prudence. Mais la faute s’arrête à moi. J’ai été inconséquent et j’ai manqué de discernement. Je suis prêt à l’entendre et à en subir les conséquences ». MCE TV vous en dit plus !

Sciences Po: Frédéric Mion démissionne à cause de l’affaire Duhamel !
Sciences Po: Frédéric Mion démissionne à cause de l’affaire Duhamel !

Sciences Po : le directeur mis à la porte par ses étudiants

La nouvelle est donc tombée hier soir. Frédéric Mion a présenté sa démission ce mardi 9 février. Et s’il a quitté son poste c’est suite à la demande de ses étudiants.

En effet, ils ont appris que le directeur de Sciences Po Paris savait pour les affaires d’Oliver Duhamel. Des accusations d’incestes dont il était au courant depuis 2018 ! Et les étudiants n’ont pas voulu fermer les yeux sur cette histoire.

Frédéric Mion a donc reconnu avoir été au courant de ces accusations il y a 3 ans. Grâce à Aurélie Filippetti, ancienne ministre et enseignante à Sciences Po.

Ainsi, sous la pression, Frédéric Mion décide d’écrire un communiqué aux étudiants. Il explique alors : « Le rapport pointe de ma part des erreurs de jugement, et des allégations dont j’avais eu communication en 2018 ».

Après cette annonce, il confirme donc qu’il y a bien eu des incohérences dans la manière dont il s’est exprimé sur cette affaire.

Puis, il termine en disant : « Je mesure le trouve qui en résulte et j’en assume l’entière responsabilité« . Faute avouée de la part de l’ex-directeur donc.

Une enquête du magazine Marianne a aussi révélé que Frédéric Mion a appelé Aurélie Filippetti après la sortie de ce livre. Il lui demande de rester discrète sur cette affaire et de ne pas partager l’information. Tout était donc calculé.