Campus
Partager sur

Santé étudiante: Quels soins sont remboursés par la sécurité sociale ?

Santé étudiante: Quels soins sont remboursés par la sécurité sociale ?
Partage
Partager sur Facebook

Dorénavant, sachez que la sécurité sociale prend en charge un grand nombre de frais de santé pour les étudiants. Ne passez pas à côté !

Dans de nombreux cas, la sécurité sociale offres des remboursements sur certains produits. Il s’agit notamment des consultations chez le médecin, médicaments, contraception… et désormais les préservatifs.

Sécurité sociale : ça a changé !

Comme vous avez dû le remarquer, la sécurité sociale étudiante a complètement été bouleversé cette année. De nombreux changements ont eu lieu et beaucoup d’entre vous n’ont pas compris.

Dorénavant, les nouveaux étudiants restent affiliés au régime de leurs parents. Il en sera de même pour tous les étudiants à partir du 1er septembre 2019. Mais vos remboursements restent les même !

Par exemple, la consultation chez le médecin :  L’assurance maladie ne prend pas en charge l’augmentation du prix de la consultation de la part du médecin lui-même. Toutefois, le remboursement s’élève à 70% du tarif conventionnel. Ce qui représente 16,50€. Ce prix reste le même quelle que soit l’augmentation de l’honoraire du médecin.

La consultation de d’autres professionnels du type dermatologue, gynécologue, cardiologue, ophtalmologue, ORL. Restent eux aussi remboursé à hauteur de 70%. Toutefois le tarif est calculé sur des bases allant de 23€ à 51€

Contraception et préservatifs et IVG.

Ainsi, pour les pilules, pilules d’urgences et implants et stérilets sont eux remboursables à 65%. Pour les majeures. Toutefois Les patchs contraceptifs, les préservatifs féminins et certaines pilules ne sont pas pris en charge.

De plus à partir du 10 décembre, comme l’a annoncé la ministre de la santé Agnès Buzyn. Les préservatifs seront pris en charge a 60% par la sécurité sociale sur ordonnance. Et sachez que la prescription pourra être attribuée aux hommes comme aux femmes.

L’IVG est pris en charge à 100% quelle que soit la méthode. Et dans certains cas, la patiente ne se voit pas obligée d’avancer les frais médicaux.

donc, pour une boîte de six préservatifs (1,30 €). la Sécurité sociale remboursera 0,78 €. Ensuite ce sont les mutuelles qui pourront choisir de rembourser ou non les 40 % restants a payer.