Campus
Partager sur

Université: des étudiants en STAPS crispés par le manque de moyens !

Université: des étudiants en STAPS crispés par le manque de moyens !

A l'université d'Orléans, les étudiants de STAPS sont très inquiets pour la suite de leurs études. Leur école manque terriblement de moyens !

La crise sanitaire a provoqué beaucoup de stress chez les étudiants. Alors que les choses commencent petit à petit à s’arranger, c’est désormais le manque de moyens à l’université qui est clairement pointé du doigt.

Une situation alarmante

La Covid-19 a plongé tous les étudiants dans une situation très compliquée. A l’université, au collège, au lycée et autre, tous les élèves ont dû s’adapter aux différentes nouveautés concernant les cours, afin de limiter le virus.

Après deux ans d’adaptation, les choses ont commencé à rentrer dans l’ordre pour la rentrée 2021. Mais ce n’est pas pour autant que tous les soucis à l’université sont réglés. Au contraire.

Plusieurs étudiants ont souligné le manque de moyens pour certaines études. C’est notamment le cas pour STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives). A Orléans, les élèves ont décidé de faire entendre leur voix.

En effet, selon eux, il n’y aucune aide au niveau du matériel dans leur école. Mais ce n’est pas le seul point négatif qu’ils soulignent. Selon eux, il y aurait aussi un terrible manque au sujet des profs.

Ces derniers ne sont pas assez présents voire inexistants à l’université. Ces absences causent beaucoup de soucis pour les étudiants. Sur la Toile, un nouveau hashtag a d’ailleurs vu le jour. Il a souligné ces gros problèmes rencontrés par les jeunes de STAPS.

Comme l’indique le média Le Parisien, plusieurs ont confié qu’ils avaient l’« impression d’être mis de côté. Comme si nous étions le parent pauvre de la fac ». D’autres, ont peur de « décrocher un diplôme au rabais ».

Université: des étudiants en STAPS crispés par le manque de moyens !

Le président de l’université d’Orléans n’apporte pas de réponse

Comme l’indique nos confrères du Parisien, l’université d’Orléans n’arriverait pas du tout à gérer l’absence des profs. Six postes seraient toujours vacants. Pour l’instant, aucune personne n’a répondu présente pour les étudiants.

Les jeunes à l’université de STAPS manquent donc des cours qui sont très importants pour leur cursus. Mais aussi pour obtenir leur diplôme. Le président de l’UNEF, Mouhammad Benoussi Thioune, a pris la parole pour ces étudiants « abandonnés » à Orléans.

Comme l’a rapporté le Parisien, il a confié : « Les étudiants, en 1ère année, n’ont pas encore eu cours dans certaines matières. Et ce depuis la rentrée ». Un communiqué a d’ailleurs vu le jour.

L’Unef, bien décidé à faire bouger les chose, a demandé de l’aide à Eric Bond. Ce dernier est le président de l’université de d’Orléans. En revanche, il n’a apporté « aucune réponse. Comme si seul le long terme comptait ».

Pour l’instant, les élèves n’ont aucune solution pour poursuivre leur parcours scolaire de façon normale. Ils vont devoir attendre que les choses bougent dans leur école. Certains espèrent que la situation va très vite se rétablir.

D’autres, se demandent s’ils ne vont pas prendre trop de retour par rapport aux cours manquants. Une chose est sûre, cette situation n’arrange pas du tout les élèves de l’université.

Des remplaçants sont très attendus à Orléans pour permettre de régler ses soucis d’absence de cours. Reste à savoir si les choses finiront par se rétablir. Il faudra tout de même faire preuve de patience avant de le découvrir.

Afficher +