fbpx
Campus
Partager sur

Santé: la Croix Rouge alerte sur le style de vie des jeunes Français

Santé: la Croix Rouge alerte sur le style de vie des jeunes Français
Partager
Partager sur Facebook

La Croix Rouge se veut alarmante sur la santé et le style de vie des jeunes Français. Notamment sur la question de l'alcool et de la cigarette.

Tout part d’un rapport rendu par la Croix Rouge sur la santé des jeunes Français. Ce rapport souligne notamment « l’inactivité physique, la consommation nocive d’alcool et le tabagisme ». Mais le constat est encore plus alarmant chez les moins de 30 ans. En effet, des facteurs comme la malnutrition, le mal-logement ou le non-recours aux soins sont aussi présents. Des points sensibles qui viennent impacter le rythme de vie des jeunes.

Selon le rapport, ils sont 16%, en 2016, a avoir appelé les secours (115) alors qu’ils avaient moins de 25 ans. Un chiffre en constante progression depuis plusieurs années. Entre 2015 et 2016, ce sont 11% en plus de ces appels. Des chiffres qui se répercutent aussi sur le terrain. En effet, la Croix Rouge est intervenue dans 27% des cas pour des jeunes entre 18 et 30 ans. « Plus alarmant encore, la part des mineurs, accompagnés ou non, a explosé en un an, passant de 4% en 2014 à 9% en 2015 », précise l’ONG dans sont rapport.

La Croix Rouge alerte sur la santé des jeunes

Le problème vient surtout de différents critères, notamment le manque d’accès au soin dans 48% des cas. Un manque qui s’explique surtout par un problème de finances. Chez les 40-64 ans, le taux est seulement de 4,7%. Mais globalement, les jeunes Français sont sceptiques sur leur état de santé. Ils sont 27% à penser que leur état de santé est moyen et 9,2% comme mauvais. Les femmes semblent moins concernées car elles sont 82% à avoir été chez le médecin contre 70% chez les hommes.

Malgré tout, des chiffres sont positifs dans ce rapport de la Croix Rouge. Notamment en ce qui concerne le tabagisme chez les jeunes. Même si le tabagisme est le premier facteur de risque d’aggravation de la santé chez les jeunes, la consommation diminue. Une information dévoilée par la Croix Rouge qui met en avant les campagnes de lutte contre la cigarette comme raison principale.

Alcool et cannabis reste un fléau selon la Croix Rouge

Malgré tout, une autre ombre au tableau, la consommation d’alcool. Décrit par le rapport comme la « première substance psychoactive en termes de niveau d’expérimentation, d’usage occasionnel et de précocité d’expérimentation », les premières ivresses apparaissent à 15,2 ans. Une consommation plus forte chez les garçons que chez les filles. Un âge ou la première expérience avec le cannabis se fait sentir avec une moyenne d’âge de 15,3 ans.