fbpx
Campus
Partager sur

Samantha Bailly explique comment tenir le coup avec son ouvrage « Stagiaires : Le guide de survie »

Partager sur Facebook

Survivre en tant que stagiaire, c'est tout à fait possible. Découvrez comment grâce à "Stagiaires: Le guide de survie", le nouvel ouvrage de Samantha Bailly

Lors de votre cursus professionnel, vous êtes, ou allez, forcément passer par la case « stage ». Pour la rentrée, Samantha Bailly vous a concocté un manuel spécial pour vous, futurs stagiaires. Baptisé « Stagiaires : Le guide de survie », celui-ci vous dévoile, avec beaucoup d’humour, quelques conseils pour réussir votre stage avec brio. MCE a rencontré son auteur.

Pouvez-vous présenter « Stagiaires : Le guide de survie » en quelques mots ?

« C’est à la fois un défouloir, un guide, un journal intime, des conseils, on peut écrire dedans, on peut raturer… Puis il y a une chronologie du stage. »

Quelles ont été vos sources d’inspiration ?

« De mes propres expériences, bien sûr, mais aussi d’un peu partout. Je viens d’une génération de stagiaires et j’ai beaucoup été inspiré par mon entourage. »

Quels sont vos conseils à un stagiaire de fin d’études pour obtenir un CDD ou un CDI ?

« Je dirais qu’il faut observer. Quand on arrive dans une entreprise, il faut s’adapter à son environnement. C’est très important de saisir l’état d’esprit de l’entreprise et voir de quoi on a réellement envie. »

Comment voyez-vous l’emploi des jeunes en France ?

« On est dans une période de fragilité et le climat pour les jeunes est très difficile. Oui c’est sûr, c’est décourageant quand on enchaîne les stages, les CDD… Mais il faut voir tout cela d’un autre œil. Je crois que cette jeunesse est pleine d’envie. Souvent, on peint la portrait de la génération Y comme des flemmards alors qu’on est loin de la vérité avec ces jeunes avec pleins de projets ! »

Avez-vous une anecdote sur les stagiaires à nous raconter ?

« Un stagiaire que j’ai connu à l’époque de mon stage en avait marre de son boss et il a voulu le dire à l’un de ses amis. Sauf qu’il l’a envoyé à son boss car il pensait à lui au même moment ! Y’a eu un gros moment de panique. Son boss lui est parti aux toilettes, et il s’est jeté sur l’ordinateur pour supprimer le message. C’était très drôle. »