fbpx
Campus
Partager sur

Saint Valentin: quels sont les étudiants les plus sexy du monde ?

Saint Valentin: quels sont les étudiants les plus sexy du monde ?

Quels sont les étudiants les plus sexy du monde ? Non ce n'est pas la France même si l'Hexagone est plutôt bien placé dans le classement.

3 2331 étudiants ont été interrogés par <strong>Uniplaces sur les relations qu’ils vivaient. A l’approche de la Saint Valentin, il est intéressant de voir comment les universitaires voient leur vie sentimentale et leur perception de l’amour. Première chose à retenir selon la plateforme de logement étudiant, les Italiens semblent les étudiants les plus attirants d’Europe.

En effet, « pour 40% des étudiants, le charme italien fait des transalpins la nationalité la plus sexy d’Europe ! », explique l’enquête d’Uniplaces. Les transalpins devancent donc les Espagnols (33%) et les Australiens (26%). La France arrive sixième position, à la même place que les Etats-Unis (19%). Pour ce qui est des hommes, le classement ne bouge pas. Pour l’avis masculin, les Italiennes semblent tenir la corde. Mais devant les Suédoises (35%), les Espagnoles (31%) et les Françaises (22%).

Personnalité, intelligence, humour et physique sont les principaux critères

Pour ce qui est des raisons d’un coup de foudre ou d’une simple attirance, 27% pensent que la personnalité est primordiale. L’humour vient ensuite avec 20%. L’intelligence n’est que la troisième raison énoncée par les étudiants avec 19%. Même son de cloche chez les femmes qui gardent le même classement, mais pour lesquelles, l’intelligence atteint 20%. Chez les hommes par contre, le physique passe en seconde position avec 21,5%. Exception faite chez les Français pour qui le meilleur atout reste avant tout l’humour (22,5%), le physique (19,5%) et l’intelligence (27,5%).

La règle des trois rendez-vous peu respectée chez les étudiants

L’étude révèle aussi que les étudiants sont avant tout attirés par des personnes de leur âge. « C’est le cas pour 39% d’entre eux quand 36% déclarent ne pas donner d’importance à l’âge et 23% déclarent préférer un partenaire plus âgé », explique le compte-rendu d’Uniplaces. Les femmes semblent être un tiers d’entres elles à ne pas faire attention à l’âge contre 43% chez les hommes. En France, 37% des étudiants n’y accordent pas d’importance.

Pour ce qui est de la recherche de l’amour, 15% des étudiants pensent trouver leur partenaire idéal à l’université contre seulement 10% pour le contraire. , précise tout de même Uniplaces. Ils sont cependant plus nombreux à se libérer sur la question du sexe. 45% des étudiants pensent que cela peut se produire n’importe quand. Ils ne sont qu’un peu plus d’un quart (28%) à attendre une relation sérieuse. La règle des trois rendez-vous n’est d’ailleurs observée que chez 13% des sondés.