fbpx
Dossier MCE
Partager sur

Révisions Bac 2015: correction vidéo sujet histoire géographie Bac L et ES « Le projet d’une Europe politique depuis le congrès de La Haye (1948) » et « La Chine et le monde depuis 1949 »

Révisions Bac 2015 correction vidéo sujet histoire géographie Bac L et ES Le projet d’une Europe politique depuis le congrès de La Haye (1948) et La Chine et le monde depuis 1949

Dans le cadre des Révisions Bac 2015, aujourd'hui MCE vous propose de réviser avec la correction vidéo sujet histoire géographie Bac L et ES "Le projet d’une Europe politique depuis le congrès de La Haye (1948)" et "La Chine et le monde depuis 1949"

Retrouvez la correction écrite du sujet d’histoire géographie Bac L et ES « Le projet d’une Europe politique depuis le congrès de La Haye (1948) » et « La Chine et le monde depuis 1949 » par William Bouziges, professeur à IPECOM.

Révisions Bac 2015: LE PROJET D’UNE EUROPE POLITIQUE DEPUIS LE CONGRÈS DE LA HAYE (1948)

L’introduction :
– En amorce : rappel du contexte historique à l’issue de la Seconde Guerre mondiale : déclin des grandes puissances européennes, Europe dévastée, émergence des deux nouvelles superpuissances, division de l’Europe EST /Ouest, etc.

– Définition du sujet : C’est dans la partie occidentale du continent soutenue par l’aide financière et matérielle de Washington que va s’amorcer puis s’opérer la construction européenne. Ce projet à l’origine politique dans le contexte d’une Europe occidentale menacée par l’expansionnisme soviétique va finalement très rapidement se porter uniquement sur le domaine économique.

– Problématiques : Comment l’Europe essaie-t-elle de construire un ensemble politique depuis l’Après-guerre ? Où en est le projet d’une Europe politique aujourd’hui ?

Le plan :
Un plan classique, de type chronologique est ici préconisé :
I. LES PREMIERS PAS DE LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE (1948-1957)
A. Le contexte de l’Après-guerre
B. Les premières réalisations (Conseil de l’Europe, CECA)
C. L’échec de la CED ou la fin (provisoire ?) de la construction politique européenne

II. LA RELANCE ÉCONOMIQUE DE LA CONSTRUCTION EUROPÉNNE (1957-1992)
A. La naissance du marché commun : Le traité de Rome (1957)
B. L’Europe sous de Gaulle (PAC, réconciliation franco-allemande, vétos sur l’adhésion britannique)
C. La relance de la construction européenne 1969-1989 (adhésion britannique, fonctionnement institutionnel, Acte unique, chute du Mur et des régimes communistes d’Europe de l’Est)

III. 1989, L’EUROPE POLITIQUE, ENTRE AVANCÉES ET REMISES EN CAUSE
A. La naissance de l’Union européenne (traité de Maastricht en 1992, PESC, citoyenneté européenne)
B. Des élargissements (trop ?) rapides (Elargissement vers l’Est, de 12 à 28 Etats-membres)
C. Une Europe à la carte ? (espace Schengen, Euro, échec du projet constitutionnel, etc.)

La conclusion :
– En réponse à la problématique: la construction européenne, projet à l’origine politique dans le contexte du début de la Guerre Froide, a dû s’adapter aux réticences des peuples (échec de la CED en France en 1954), et s’accomplir avant tout sur le plan économique, domaine dans lequel elle a connu de nombreux succès dans un premier temps.

– En ouverture : depuis la chute du Rideau de fer, l’UE s’est très rapidement élargie passant de 12 Etats à près d’une trentaine en deux décennies à peine, le tout sans se réformer sur le plan institutionnel. De ce fait, elle semble aujourd’hui paralysée par sa taille et rencontre de nos jours de multiples difficultés (échec du projet constitutionnel en 2005, crise de l’Euro, montée des euroscepticismes), qui semblent l’obliger à se repenser dans l’avenir (limites géographiques, avenir institutionnel, place géopolitique dans le monde).

Révisions Bac 2015: LA CHINE ET LE MONDE DEPUIS 1949

Les universitaires préfèrent en histoire des plans en trois parties, néanmoins ce chapitre ayant été allégé cette année (la période 1919-1949 n’étant plus à traiter), il est fort probable que beaucoup d’étudiants aient traité ce sujet en deux parties. C’est d’après ce constat, que j’en resterai là, même si l’idéal serait de le traiter en trois parties (j’en donnerai d’ailleurs brièvement la variante).

L’introduction :
– En amorce : rappel de la domination de la Chine par les grandes puissances occidentales depuis le XIX° siècle, rappel de la brutale occupation japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

– Définition du sujet : Après la longue guerre civile qui a vu s’opposer nationalistes et communistes chinois pendant près de deux décennies, la proclamation de la République populaire de Chine en 1949 a permis la mise en place pendant l’ère Mao d’un Etat communiste très refermé sur lui-même. Pourtant depuis la fin des années 1970, ce pays a réorienté totalement sa politique sur le plan économique en prenant la voie de l’ouverture au reste du monde à travers et la mise en place d’un régime clairement libéral tout en restant paradoxalement figé sur le plan politique.

Problématiques : Comment la Chine a-t-elle reconquis sa souveraineté territoriale et politique ? Dans quelle mesure est-elle aujourd’hui un Etat moderne et une puissance majeure d’ordre mondial ?

Le plan :
Un plan classique, de type chronologique est ici préconisé :

I. LA CONSTRUCTION D’UNE CHINE COMMUNISTE (1949-1978)

A. Le retour de la Chine sur la scène géopolitique asiatique (alliance soviétique, annexion du Tibet, interventions au Viêt-Nam et en Corée)
B. La Chine communiste (reprise du modèle soviétique : collectivisation, étatisme, etc.)
C. La rupture sino-soviétique (refus de la déstalinisation par Mao, refus du leadership soviétique)

II. LA CHINE, LEADER DU TIERS-MONDE ?

A. Porte- parole de la décolonisation (Bandoeng 1955, soutiens financiers, « maoïsme »)
B. Les faiblesses du régime chinois (« Grand bon en avant », « Révolution culturelle », terreur maoïste)

III. LE RETOUR DE LA SUPERPUISSANCE ÉCONOMIQUE CHINOISE DEPUIS 1979

A. Une puissance économique à nouveau ouverte sur le monde (Deng Xiaoping, « politique des 4 modernisations, ZES adhésion à l’OMC en 2001)
B. Un régime politique demeurant autoritaire (Tian’anmen en 1989, Tibet, Taiwan)
C. Une puissance régionale de premier plan (ambitions géopolitiques, rivalités territoriales, rivalités avec les Japon)

Conclusion :
La très rapide ouverture et conversion économique de la Chine ont été un succès. Depuis 1978, elle possède un taux de croissance supérieur a 10% au point que la Chine est devenue en 2010 la deuxième puissance économique mondiale, juste derrière les Etats Unis et l’on estime qu’elle prendra la première place vers 2025.

Retrouvez tous nos articles sur le Bac 2015 et tous les outils pour vous aider à réviser et à l’obtenir dans notre grand dossier BAC 2015, bon courage à tous.

logo ipecom
logo ipecom

Depuis une trentaine d’années, IPECOM Paris a toujours été à la pointe en matière de pédagogie en appliquant des méthodes d’écoute et d’adaptation pour aider les élèves dans leur travail, leur donner envie de réussir et les former aux épreuves d’examens et concours.