fbpx
Campus
Partager sur

Rentrée 2020: des centaines de classes sont déjà fermées !

La rentrée 2020 ne s'est pas faite sans encombre. En effet, ce retour marqué par le Covid-19 a occasionné la fermeture de plusieurs classes.

Une année scolaire marquée par quelques couacs. En effet, au cours de cette rentrée, des centaines de classes ont mis la clef sous la porte… MCE TV vous dit tout de A à Z.

Toutes les classes n’ont pas pu faire une rentrée optimale, semble-t-il. En effet, de nombreuses écoles ont déjà fermé après la reprise !

Ce, alors que ça ne fait même pas une semaine que les écoliers, collégiens et lycéens ont fait leur retour en cours. Une aubaine pour ceux qui voulaient rester chez eux !

Avec la Covid-19, l’heure est à la prudence pour le gouvernement. Ainsi, si un établissement soupçonne un cas de contamination, c’est la quarantaine assurée.

Qu’il s’agisse de la France ou de la métropole, nombreuses sont les classes qui ont d’ores et déjà fermé leur porte. La rentrée s’en trouve bien affectée !

« Il y a en métropole douze structures fermées aujourd’hui », raconte Jean-Michel Blanquer au micro d’Europe 1. Et ça n’est pas le seul endroit à déplorer.

"<yoastmark

Rentrée 2020: une année bien particulière à cause de la Covid-19

« À la Réunion, nous en avons 10 », raconte le ministre de l’éducation. Outre ces écoles totalement fermées au public, Blanquer rapporte qu’une « centaine » de classes ont dû reporter leur rentrée.

Cela étant, le ministre indique aussi que tout ce protocole se fait au cas par cas. « La personne est immédiatement isolée. Élève ou enseignant, on lui demande de rester chez lui », explique-t-il.

Aussi, « les autorités sanitaires » mènent l’enquête pour voir comment se propage le virus. « Des tests sont faits et des mesures prises si nécessaires », assure-t-il.

Un protocole bien ficelé et bien rôdé en somme… Bien que cette rentrée ne se fasse pas sans obstacles, la faute au coronavirus !

Ceci dit, l’heure n’est pas à la oisiveté, assure Jean-Michel Blanquer. « Nous avons un protocole de continuité pédagogique ».

En d’autres termes, en cas d’isolement, c’est bien l’école qui viendra à vous. Eh oui, vous comptiez vraiment y échapper ?