fbpx
Campus
Partager sur

Rentrée 2019: Comment trouver le job étudiant parfait ?

Rentrée 2019 Comment trouver le job étudiant parfait grande
Partager
Partager sur Facebook

Vous allez faire votre rentrée et vous cherchez le job étudiant parfait ? Découvrez tous nos conseils pour y arriver easy !

Ça y est, le top départ de la rentrée 2019 est lancé. Si tous les étudiants n’ont pas encore fait leur rentrée, la plupart sont en train de préparer les derniers détails. Autant dire qu’en cette période il est grand temps de préparer votre budget. Alors pourquoi pas chercher un job étudiant. Qu’il s’agisse de préparer son budget cours. De chercher comment faire des économies sur sa facture énergétique. Ou encore d’acheter les 20 indispensables pour sa rentrée. Votre programme s’annonce chargé !

Les parents et les différentes aides peuvent vous assurer des revenus réguliers. Rien de tel qu’un job étudiant pour mettre un peu de beurre dans les épinards et payer vos sorties. Babysitting, cours particuliers, mise en rayon : près de 46% des étudiants travaillent pendant leurs études selon l’OVE. Un chiffre qui devrait augmenter davantage encore cette année comme la rentrée 2019 coûtera plus cher que l’année dernière. Mais trouver le job idéal n’est pas toujours évident…

Job étudiant : Faites jouer votre réseau

Comme le dit un adage populaire, “on n’est jamais mieux servi que par soi-même”. Avant d’éplucher toutes les sites de petites annonces, essayez de voir si certaines personnes que vous connaissez n’ont pas besoin d’un coup de main.

Votre tante a accouché il y a quelques mois ? Pourquoi ne pas lui proposer une petite session de baby-sitting les week-ends où vous rentrez chez vos parents ! Vous vous êtes rendus compte que votre voisine du dessus avait une fille au collège ? N’hésitez pas à aller lui proposer des sessions d’aide aux devoirs. En faisant jouer votre réseaux, vous aurez plus de chance d’obtenir un petit boulot bien payé et régulier.

Tous les moyens sont bons pour trouver un job étudiant !

N’hésitez pas, non plus, à aller faire du porte à porte dans les commerces aux alentours de votre domicile. Certains supermarchés recherchent souvent des étudiants pour faire de la mise en rayon. Ou aussi pour faire des inventaires avec des horaires adaptés à vos cours. De la même façon, La Poste ou Chronodrive sont souvent à la recherche d’étudiants pour effectuer du travail de manutention.

Vous pouvez aussi contacter l’académie dont dépend votre ville pour un poste d’assistant de vie scolaire comme job étudiant. Les fameux “pions” que l’on a tous connus au collège ou au lycée. Ils se voient proposer des horaires adaptés à leur emploi du temps. Et puis renseignez-vous auprès de l’administration de votre université ou de votre école. Certains services (comme la bibliothèque par exemple) proposent souvent des missions ponctuelles à leurs étudiants. Mais attention, bien souvent c’est la logique du premier arrivé premier servi qui prime…

Élargissez vos recherches

Votre réseau ou le porte à porte ne fonctionnent pas. N’hésitez pas à vous rendre sur des sites de job étudiant. Le CROUS propose sa propre plateforme. Jobaviz recense plusieurs milliers d’offres de jobs étudiant. D’autres sites comme studentjob ou jobetudiant regorgent aussi de centaines d’annonces partout en France.

Le plus souvent, vous vous verrez proposer des postes de baby-sitters ou de profs particuliers. Mais certaines boites recherchent aussi des hôtes et hôtesses d’accueil ou encore des étudiants pour faire du street marketing.

D’autres jobs plus originaux peuvent aussi vous séduire. Ainsi, des plate-formes comme Educastream ou Hellomentor vous permettent de donner des cours… sans bouger de chez vous ! Finis les longs trajets en métro ou en bus, désormais c’est votre webcam et votre micro qui vous permettent d’enseigner, un super job étudiant.

Et si vous avez la fibre littéraire, vous pouvez aussi démarcher les journaux locaux près de chez vous. Ces derniers sont souvent à la recherche de correspondants locaux pour traiter l’actualité près de chez vous.

Job étudiant : Négociez bien votre salaire

Que vous passiez par un particulier ou par une agence, sachez négocier votre salaire. Votre temps est précieux, ne l’oubliez jamais. Tous vos employeurs doivent vous rémunérer au minimum au smic horaire (7,94€ de l’heure). En-dessous de ce montant, votre employeur est hors la loi. Un cours niveau collège pourra se négocier de 10 à 15 euros de l’heure. Niveau lycée entre 15 et 20 euros.

Sachez que tous les employeurs doivent de vous déclarer. Même s’il ne s’agit que de quelques heures de baby-sitting par semaine. En outre, si vous dépassez les 8h de job étudiant par semaine pour le même employeur, ce dernier doit vous faire signer un CDD ou un CDI. Alors même s’il peut sembler facile d’être payé au black, n’hésitez pas à demander d’être déclaré.

Attention à vos études

Il est toujours très gratifiant de travailler et de se sentir utile aux autres. Mais gardez en tête que l’objectif premier de vos années d’études… c’est d’étudier ! Selon l’OVE, 17,7% des étudiants qui travaillent pensent que leur job a eu un “impact négatif” sur leurs études.

Alors si vous sentez que la charge de votre job est trop forte. Et qu’elle met en péril votre scolarité, levez le pied et négociez une baisse de votre charge de travail à votre employeur.

Des jobs étudiants très valorisants sur un CV

En plus de vous assurer des rentrées d’argent, vos jobs étudiants sont importants. Vous devez les mettre sur votre CV. Il va vous aider pour la recherche d’un stage ou d’un premier emploi. Débrouillard ou sociable, la mention de ces petits boulots montre en tout cas que vous êtes un étudiant qui regorge de ressources.

Au fur et à mesure que vous réussirez dans vos études, vous pourrez vous mettre à la recherche de jobs étudiants mieux adaptés à votre profil. Par exemple, si vous étudiez le graphisme et le design, après quelques années d’études vous pourrez vous inscrire sur des sites de freelances comme Malt ou Codeurs.com. Vous allez pouvoir proposer vos talents de graphiste pour de petits projets. Les étudiants en informatique peuvent aussi se lancer dans la création de petits sites web pour des boites locales. Bref, de quoi faire matcher ses études et ses revenus.

En tout cas, au moment de vos futurs entretiens d’embauche, pensez à expliquer comment ces jobs étudiants ont participé à votre formation. Parce qu’ils vous ont donné des responsabilités. Et vous ont forcé à vous organiser et vous ont, d’une certaine façon, fait mûrir. Ces petits boulots sont parfois bien plus grands que vous ne le pensiez…

Guillaume Ouattara