MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Campus
Partager sur

Rentrée 2017: tous les chiffres à connaître sur le budget étudiant

Rentrée 2017- tous les chiffres à connaître sur le budget étudiant
Partage
Partager sur Facebook

Voici les chiffres à connaître pour la Rentrée 2017 des étudiants. Bourse, frais d'inscription, logement, tout ce qu'il faut connaître.

C’est bientôt la Rentrée 2017 et ils sont plus de près de trois millions d’étudiants à s’assoir sur les bancs de l’université ou d’écoles spécialisées. Le moment de faire le point sur le budget étudiant et les chiffres qui boostent leur vie économique une fois le pied dans les études supérieures. Voici ce qu’il faut retenir et les montants que les jeunes doivent verser pour cette Rentrée 2017.

Les sommes à verser à l’université pour cette Rentrée 2017

C’est une bonne nouvelle dans un sens. Avec des droits d’inscription en licence à 184 euros pour la Rentrée 2017, les frais n’augmentent pas. C’est la quatrième année consécutives que les tarifs sont identiques. Les droits d’inscription montent à 256 euros en moyenne pour les Master et atteignent 391 euros pour les doctorats. Il faut néanmoins savoir que ces taux peuvent se réduire en cas d’inscription dans des doubles cursus.

217 euros, c’est la somme que doivent verser les étudiants pour obtenir leur mutuelle étudiante. C’est deux euros de plus que l’année passée. Cette somme se débourse au même moment que les droits d’inscription. Au final, pour s’inscrire à l’université, un étudiant en licence doit débourser 401 euros. Cela s’élève à 473 euros pour les étudiants en Master. Une somme considérable qui ne concerne pas les étudiants boursiers.

Les sources de revenus des étudiants pour cette année

5 550 euros ! C’est l’échelon boursier le plus fort de la Rentrée 2017. Un montant qui est défini par le revenu du foyer parental, mais aussi de l’éloignement de l’établissement d’étude et du nombre d’enfants à charge. Il faut savoir que cela représente 555 euros par mois. Pour le taux le plus bas, l’échelon 0 permet d’obtenir 1 211 euros par an. Il faut aussi savoir que si habituellement la bourse n’est pas versée en été, certains étudiants peuvent la percevoir tout au long de l’année.

Certains étudiants, boursier ou non, peuvent se retrouver à travailler pour financer leurs études. Selon l’observatoire de la vie étudiante (OVE), ils ont été 46% à avoir une activité professionnelle et rémunérée en même temps que leurs études. Un chiffres qui est inquiétant quand on sait que pour 19% d’entre eux, leur travail fait concurrence à leurs études. Ce qui handicape leurs capacités à obtenir leur diplôme.

La question du logement pour les étudiants à la Rentrée 2017

Quelle est la principale dépense d’un étudiant sur l’année ? C’est le loyer. Un chiffre qui varie entre 50 et 53 % selon les rapports de la Rentrée 2017 dévoilés par la Fage et l’Unef. Une somme considérable qui se traduit par des loyers onéreux dans les grandes villes étudiantes. Même si Paris reste la ville la plus chère et la plus fournie en terme de nombre d’étudiants.

830 000 étudiants, c’est le nombre qui bénéficient d’une aide au logement durant l’année universitaire. Selon le rapport de la Cour des Comptes, c’est le chiffre qui était effectif en 2013. Avec le baby-boom qui arrive, il est possible que cette quantité soit en augmentation prononcée. Au total, cela représente près de 12% des bénéficiaires des APL en France et des personnes touchées par la baisse des cinq euros.

Autres vidéos recommandées pour vous