Campus
Partager sur

Réforme du lycée: des profs en grève mettent 20/20 à tous les élèves!

Réforme du lycée: des profs en grève mettent 20/20 à tous les élèves!
Partage
Partager sur Facebook

Jean-Michel Blanquer défend une énième réforme du lycée. Les professeurs sont encore en colère et font grève avec une nouvelle forme d'action.

Et oui, il y a encore une réforme du lycée. Les professeurs mécontents, se mettent en grève; Et pour cela certains ont décidé de mettre 20 sur 20 à la totalité de leurs élèves. Une nouvelle qui fait des ravis mais qui surtout vise à montrer leur désaccord face à la énième réforme du lycée.

20/20 pour tous les élèves!

La réforme du lycée est prévu pour la rentrée prochaine et face à celle-ci la mobilisation se poursuit. Le gouvernement prévoit l’instauration d’un système d’options à la carte et cela pour remplacer les classique filières S, ES et L. Ce système ne plait pas du tout aux professeurs ils comptent bien continuer leur mobilisation et leur protestation.

Pour ce faire, certains ont décidé de faire un petite grève classique et courant dans le corps professoral. Mais d’autres professeurs ont innovés. Ils ont décidé de montrer leur mécontentement en mettant de fausses notes à leurs élèves. c’est ainsi qu’ils expriment leur mécontentement dans plusieurs villes en France. Sur BFMTV, Matthieu, professeur au lycée Audiberti d’Antibes, dans les Alpes-Maritimes explique:« Ce qu’on a fait, c’est qu’on a mis un 20 sur 20, coefficient 99, avec une note de participation, une note de confiance, du coup le moins bon élève de la classe a 19,60 ».

Fausser les notes des élèves une pratique dans plusieurs villes de France

Dans le Val d’Oise, à Ermont les profs mécontents ont occupé le lycée Van-Gogh. Ils ont aussi adopter le sytème des fausses notes. Ainsi ils ont remplacé toutes les notes par des 20/20. François Fine, professeur de Philosophie explique au Parisien que cette action ne « pénalise pas les élèves ». Ce serait aussi le cas au lycée de Grasse d’après le journal Nice Matin. Les professeurs expliquent: « Il y a une tension, une grogne qui monte. Tant qu’on ne sera pas entendu, les élèves continueront d’avoir 20/20 de moyenne! »

Une élève a aussi pris la parole sur France Inter et a expliqué son point de vue: « Les profs ont trouvé un moyen, qui n’est peut-être pas le meilleur mais qu’ils n’ont pas essayé donc qui va peut-être marcher. L’Education Française tient beaucoup aux notes, donc jouer là dessus va peut-être marcher. Si on a tous 20, il va peut-être falloir faire quelque chose ».

Les professeurs qui pratique les fausses notes comme moyen de contestations ont toutefois fait savoir qu’ils corrigeaient toujours les copies. Ils ne manquent pas d’informer leurs élèves sur leurs véritables notes afin qu’ils puissent progresser. La réforme et le projet de loi restent défendus par Jean-Michel Blanquer le ministre de l’éducation nationale. Les professeurs tentent à leur manière de contrer ce projet.