fbpx
Campus
Partager sur

Réforme du bac: le contrôle continu approche… et fait très peur !

Réforme du bac: le contrôle continu approche... et fait très peur !
Partager
Partager sur Facebook

Le Ministère de l'éducation nationale et de la Jeunesse a fait parvenir aux académies les modalités de la réforme du bac.

La réforme du bac intrigue et de nombreuses inquiétudes planent. Le Ministère a tenu à réprimer ces craintes. MCE vous explique tout !

La réforme du bac est la grande nouveauté. Elle s’appuie sur différents principes et innovations. De nombreuses modifications, notamment au niveaux des coefficients des disciplines seront opérés. Un de ces changements ne passe pas. Le contrôle continu attise les peurs. Le Ministère en charge a donc voulu clarifier la situation. Il a contacté les recteurs et les proviseurs afin de les avertir de ces changements à venir.

On savait déjà cependant, que la première session de ces épreuves renouvelées se tiendront en janvier 2020. 30% de la note finale du baccalauréat s’obtiendra via ce contrôle continu. Un pourcentage pas négligeable. Surtout pour les élèves visant une mention. Les 70% restants sont répartis entre 4 épreuves écrites et un grand oral en Terminale. Ces notes apportent donc des suppléments d’information.

Tout savoir du bac nouvelle génération !

Cette note tient surtout à rappeler quelques règles logistiques du nouveau bac. Les dates de passage des épreuves ont donc été dévoilés. Pour les élèves de Première, elle interviendront assez tôt dans l’année. La note indique entre janvier et mi-mars. Une seconde épreuve de contrôle continu aura lieu un peu plus tard. Entre avril et mi-juin, les élèves repasseront les mêmes épreuves. Cela concernera les maths, les langues vivantes et l’histoire.

Pour ce qui est de l’ordre de passage, rien de vraiment nouveau. Deux options d’offrent aux lycées. Soit les élèves passent en même par classe ou par créneau de convocation. Ils planchent alors sur le même sujet. Soit ils travaillent sur différents sujets et donc à des heures décalées. La première option semblerait privilégié le plus souvent. Un bac différent selon les lycées donc.

Des nouveautés d’ordre logistique qui ne changent pas le fond des épreuves. Le contrôle continu sera néanmoins une partie importante du nouveau bac. Les étudiants devront donc être attentifs tout au long de l’année. On leur souhaite bon courage.