fbpx
Campus
Partager sur

Réchauffement climatique: les élèves italiens auront bientôt des cours obligatoires !

Réchauffement climatique: les élèves italiens auront bientôt des cours obligatoires !
Partager
Partager sur Facebook

Le réchauffement climatique est une des grandes problématiques de notre siècle. Le gouvernement italien va donc imposer des cours.

Le réchauffement climatique apparaît comme l’un des grands enjeux de ce nouveau millénaire. L’Italie veut s’affirmer comme pionnière dans cette lutte importante. Elle va donc imposer des cours sur cette thématique aux élèves de tout le pays. Une loi qui se veut en avance sur son temps. MCE vous dit tout !

Le réchauffement climatique n’est plus un sujet futur. Il est une question plus que jamais d’actualité. Et ce sont donc les jeunes générations qui doivent se pencher sur ce problème. Si les instances politiques semblent d’accord sur cet aspect, peu ont appliqués des lois dans cette optique.

L’Italie veut donc s’affirmer comme un pays en avance face à ce nouvel enjeu. A partir de septembre 2020, des cours sur la préservation du climat seront obligatoires dans tous les établissements et tous les âges. Du primaire jusqu’au lycée, 33 heures par ans centreront leur propos vers cet enjeu primordial pour le futur. Une réforme qui va encore plus loin.

Les italiens en avance sur le réchauffement climatique !

En effet, cette loi sur le réchauffement climatique s’étend à toutes les matières. Certains chapitres du programme d’histoire, de géographie et de physique porteront sur ce nouvel acteur de notre société. Des matières cohérentes. Un sujet riche qui demande beaucoup de temps pour être appréhendé dans son ensemble.

Lorenzo Fioramonti, à l’origine de cette réforme sur le réchauffement climatique s’explique. « J’ai été ridiculisé par tout le monde et traité comme un idiot de village. Quelques mois plus tard, le gouvernement utilise deux de ces propositions et il me semble que de plus en plus de gens sont convaincus que c’est la voie à suivre ». En effet, ce genre de réforme semble en avance sur son temps. Et aussi sur les autres pays du monde.

Une problématique qui prend une place de plus en plus importante dans notre société. Une affaire à suivre donc.