fbpx
Campus
Partager sur

Protections hygiéniques: elles sont gratuites pour les étudiantes Rennaises !

Protections hygiéniques: elles sont gratuites pour les étudiantes Rennaises !
Partager
Partager sur Facebook

Le sujet des protections hygiéniques semble parfois tabou en France. Toutefois, l'université de Rennes a décidé d'aider des étudiantes.

La lutte contre la précarité hygiénique est devenue une priorité pour Rennes 2. En effet, pleins d’étudiantes n’ont parfois pas le budget pour s’acheter des protections hygiéniques. C’est pourquoi, une action a été menée avec succès.

Tout d’abord, plus de 9.000 kits de serviettes et tampons jetables vont être distribués aux jeunes. De plus, 1.300 serviettes réutilisables, vont être aussi données. Cela reste pratique pour pleins de femmes car le coût est moindre !

« Cette démarche suit les évolutions de notre société. On touche là à des questions de santé, de solidarité et de lutte contre la précarité affirme, Fabien Caillé vice-président étudiant de Rennes 2.

En outre, de nombreuses étudiantes semblent ravis de cette action au sujet des protections hygiéniques et elles le font savoir : « c’est quand même dingue de devoir payer quand on a ses règles !»

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Université Rennes 2 (@univrennes2) le

Protections hygiéniques : une avancée majeure

Cette action pour donner des protections hygiéniques aux jeunes filles, reste saluée par la toile. Toutefois, cela a un coût ! Plus de 42.000 euros ont suffit pour ce défi nommé Changeons les règles. Ainsi, Fabien Caillé ajouté à ce propos :

« On a aussi voulu proposer des kits réutilisables afin que les étudiantes puissent tester ces produits qui sont souvent coûteux dans le commerce. Ce projet est arrivé en tête des votes au budget participatif, ce qui montre bien que l’attente était forte.»

Néanmoins, les protections hygiéniques restantes vont être données tout au long de l’année 2019-2020. De plus, des distributeurs vont voir le jour dans les WC des filles. Cette action risque de pousser d’autres écoles à faire la même chose pour aider des élèves dans le besoin. Toutefois, d’autres pays semblent faire face à cela. De nombreuses personnes se mobilisent chaque année pour aider les jeunes femmes ! Ainsi, de nombreux Kits sont distribués à travers le monde, et cela ne risque pas de s’arrêter !