Campus
Partager sur

Prof braquée à Créteil: Les 2 lycéens exclus définitivement

Prof braquée à Créteil: Les 2 lycéens exclus définitivement
Partage
Partager sur Facebook

Les lycéens responsables du scandale dans le lycée Edouard-Branly de Créteil ont enfin reçu une leçon à la hauteur de ce qu’ils ont fait !

Voilà 3 semaines que la vidéo du lycéen braquant sa prof avec une arme et devenue virale. L’équipe éducative du lycée Edouard-Branly de Créteil (Val-de-Marne) s’est donc réunie pour décider de ce qu’il encourait lui et son camarade qui le filmait.

La sanction enfin tombée !

Pour rappeler les fait: un jeune homme de 16 ans a braqué une arme en plein cours sur sa professeure. Il ne s’agissait pas d’une vraie arme (c’était un pistolet à bille de type airsoft). Mais tout de même le geste est inimaginable et intolérable. La raison est tout aussi incroyable. La prof ne l’aurait pas noté « présent » lors du cours mais « absent » en raison de son retard.

La sanction est enfin tombée, après un conseil de classe de plus de 3h, ils ont tous les deux étés exclus. Il aura tout de même fallut attendre 3 semaines pour que le nécessaire soit fait en terme de sanction.

Ainsi, l’adolescent de 16 ans qui a braqué sa prof et celui de 17 ans qui a filmé la scène ont tous les deux étés définitivement exclus de l’établissement ; Le rectorat a également précisé qu’un suivi éducatif allait avoir lieu, afin de s’assurer de leur rescolarisation.

Jamais 2 sans 3!

Toutefois, l’adolescent se retrouve mis en examen depuis le 21 octobre pour « violences aggravées », tout comme celui qui avait filmé et diffusé la vidéo. Pour finir, il se trouve qu’un troisième adolescent se retrouve lui aussi mis en examen pour avoir rediffusé les images. Face à ce scandale qui a fait énormément de bruit, le gouvernement doit annoncer un plan d’action contre la violence dans les établissements scolaires d’ici la mi-décembre.

Le cadre scolaire se renforce déjà. On apprenait il y a une semaine qu’un gendarme rejoignait les rang d’un lycée de Stains en Seine-Saint-Denis. Il a été nommé proviseur adjoint. Dans le but de faire face aux problèmes de violences au sein du lycée.