fbpx
Campus
Partager sur

Parcoursup: Plus de sectorisation en Ile de France pour l’entrée à l’université !

Parcoursup: Plus de sectorisation en Ile de France pour l’entrée à l’université !
Partager
Partager sur Facebook

Les futurs bacheliers en Ile de France vont pouvoir choisir leur université à Paris. Il n'y aura plus de sectorisation pour la prochaine année scolaire !

Les futurs bacheliers en banlieue de Paris ne vont plus avoir besoin de se soucier de leur académie d’origine. Ces derniers vont pouvoir faire leurs vœux dans Parcoursup dans n’importe quelle université à Paris !

Parcoursup : La fin de la sectorisation en Île de France !

L’Ile-de-France compte trois académies comme celles de Paris, Créteil ainsi que Versailles. Jusqu’à présent, les étudiants qui postulaient dans des universités de leur académie avaient droit à une bonus. Ils avaient plus de chance d’être choisis s’ils postulaient dans leur académie plutôt qu’une autre. Néanmoins, cela va bientôt prendre fin. Bientôt les banlieusards vont pouvoir choisir leur université dans tout Paris et ce, sans restriction !

Les universités de Paris attirent énormément de monde. Ainsi, il n’est pas étonnant que les étudiants vivant en banlieue veulent y aller. Les élèves qui vivent en banlieue ont été nombreux à se plaindre d’une discrimination. En effet, ces derniers n’avaient pas aussi facilement accès aux universités de la Capitale. Il semblerait que les choses commencent à s’arranger puisqu’ils vont bientôt pouvoir postuler où ils le souhaitent !

Parcoursup : Les élèvent peuvent postuler dans n’importe qu’elle académie !

Le compte Twitter de Parcoursup a annoncé la bonne nouvelle il y a quelques heures. Les futurs bacheliers qui vivent en banlieue pourront postuler où ils le veulent. Apparemment, les trois académies vont  appartenir au même secteur géographique et il n’y aura plus aucune distinction entre elles.

« Désormais, les candidats résidant en île de France appartiennent au même secteur géographique, sans distinction entre les trois académies. «  A expliqué Parcoursup sur le réseau social.

Frédérique Vidal, la ministre de l’enseignement supérieur veut donner un traitement égal entre les dossiers des candidats. Il ne sera plus question de prendre en compte leur académie d’origine.Néanmoins, certaines universités prestigieuses regarderont quand même le lycée des candidats afin de pouvoir classer les candidatures et respecter le quota.