MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Campus
Partager sur

Parcoursup: Tout savoir sur le quota imposé de boursier par formation !

Parcoursup: Tout savoir sur le quota imposé de boursier par formation !
Partage
Partager sur Facebook

Enfin, au milieu de toutes les polémiques autours de la réforme du Bac et de Parcoursup, c’est au tour de la bourse d’entamer sa transformation. Nous t’exiquons le tout.

Afin de favoriser la mixité sociale cette année, avec la nouvelle plateforme Parcoursup, il y a encore de la nouveauté dans l’air ! Découvres tout ce qu’il y à savoir sur le quota minimal de boursiers par formation.

Un tremplin pour les boursiers en Prépa

Suite au projet de loi sur “l’orientation et la réussite des étudiants”, les députés votaient décembre 2017 un amendement. Ils veulent prévoir la fixation d’un pourcentage minimal (et imposé donc) de nombre boursiers dans les filières sélectives. Et surtout pour les « prépas ».

En effet, nous savons que beaucoup de jeunes sont issus de milieux modestes (parmi les 2 millions et demi d’étudiants en France). Voilà pourquoi le gouvernement tente, par le biais des bourses à équilibrer les classes, via le sytème Parcoursup.

On parle alors de “discrimination” positive. Voilà ce qui permet à l’académie de fixer un pourcentage minimal de bacheliers boursiers dans les filières sélectives. Et donc aussi dans les classes préparatoires aux grandes écoles.

Pourtant, pour le proviseur adjoint du lycée René-Cassin, il faut rester vigilant dès le lycée : « Il faut être lucide, des quotas, c’est bien, mais on touche juste à la ligne d’arrivée ! Il faudrait aussi se préoccuper de l’amont : la mixité dans les classes au lycée, et que l’école réussisse à développer l’ambition des élèves des milieux moins favorisés » déclare-t-il.

Un quota bénéfique pour l’enseignement supérieur

Même opposé au projet de loi sur Parcoursup, Jean-Luc Mélenchon s’enthousiasme aussi de l’amendement: « Se priver des compétences et des capacités d’une partie de la jeunesse en raison de son origine sociale est un gâchis terrible pour le pays » a-t-il a déclaré.

L’idée est loin d’être nouvelle ! Avec des quotas connues ou non, ont déjà fait leurs preuves dans des filières sélectives, mais pas encore sur un critères social.

Par exemple, on trouvait des places réservées aux bacheliers pro pour les BTS. La même chose pour les bacheliers technologiques pour les IUT !

Attention, ce quota ne s’applique pas pour les établissement privées.