Campus
Partager sur

Parcoursup: les formations dans la santé prisées par les étudiants !

Parcoursup les formations dans la santé prisées par les étudiants !

Même avec plus d'un an de cloche sanitaire avec le covid, les études de santé ont la cote ! Les lycéens les ont plébiscitées sur Parcoursup.

Un nombre à retenir : 1 659 725. Ce nombre correspond ainsi au nombre de voeux qui concernent PASS ou LASS sur Parcoursup. Derrière ces noms, se cachent les nouvelles filières de santé après la réforme. Les étudiants continuent donc à vouloir « faire médecine »… MCETV vous explique tout sur le sujet !

PASS, LAS, c’est quoi ?

Car la 1ère année de médecine, appelée PACES, n’existe plus. Le gouvernement l’a rénovée, et divisée en deux. D’un côté, les étudiants peuvent donc demander un « parcours accès santé spécifique » (PASS). De l’autre, ils peuvent aussi tenter leur chance dans une « licence accès santé », une LAS.

D’un côté, les lycéens veulent ainsi poursuivre avec de la médecine « pure ». Le PASS leur ouvre donc les portes de médecine, de sage-femme, de dentaire, de pharma et de kiné… Mais pas mal de voeux Parcoursup cumulent une demande en PASS, et en LAS. Car la « licence accès santé » constitue une vraie nouveauté.

Il s’agit en effet d’une licence cumulée. L’étudiant a donc une majeure, qui n’a pas forcément à voir avec la santé : chimie, droit, économie… Mais il peut demander une mineure en rapport avec la santé. Il suivra donc des cours de sciences fondamentales et de sciences humaines. Et une prépa aux concours de santé.

Ainsi, les jeunes ont eu le choix… Mais ils ont choisi de ne pas choisir sur Parcoursup. Même si PASS, LAS et diplôme d’infirmier représentent 21 % des vœux d’après les chiffres compilés par L’Etudiant, il faut surtout retenir que 80,2 % des jeunes qui veulent intégrer le parcours spécifique, demandent aussi la licence avec accès santé.

Derrière, le diplôme d’infirmier a aussi la cote. Mais il baisse un peu : il représentait 9,6% des vœux en 2019, il recule à 8,7 % en 2021. Les métiers de la santé font donc encore rêvé. Les étudiants veulent encore « tenter médecine ». Mais ils profitent aussi de la nouvelle réforme pour tenter d’assurer leur coup.

Parcoursup : PASS en 1, LAS en 2

Eh oui le redoublement en PASS est interdit. La licence avec accès santé peut donc permettre aux étudiants d’avoir un recours en cas d’échec. Et grâce à ce recours, certains osent aussi tenter leur chance. Entre 2019 et 2021, il y a ainsi eu deux fois plus de vœux pour le Parcours Accès Santé Spécifique.

Parcoursup révèle donc une chose : malgré le covid et la cloche sanitaire, les étudiants rêvent encore de médecine. Il faut d’ailleurs ajouter 135 000 vœux à tous ceux qui concernent LAS ou PASS. Car 135 000 jeunes visent un diplôme d’État (DE) sanitaire et social. Une voie pour devenir orthophoniste ou éduc spé, par exemple.

Dans ces 135 000 demandes, certains cherchent aussi à intégrer des BTS spécialisés. Qu’ils veuillent devenir diététiciens, opticiens ou prothésistes, ils participent donc à la vague des 1 659 725 vœux formulés pour intégrer une formation dans la santé. Un chiffre qu’il faut aussi balancer avec le nombre de licences demandées.

En effet, les licences permettent de s’assurer une entrée à l’université. Sur Parcoursup, l’étudiant peut recevoir un « oui » ou un « oui mais ». En demandant une licence, il entérine donc le fait de passer aux études supérieures. Mais pour beaucoup, ces études supérieures mèneront donc à la santé.

Afficher +