Campus
Partager sur

Parcoursup: Les jeunes étudiants sont désespérés en attente d’une réponse !

Parcoursup: Les jeunes étudiants sont désespérés en attente d'une réponse !
Partage
Partager sur Facebook

Certains étudiants attendent encore une réponse de Parcoursup pour leur futur dans l'enseignement supérieur. Ils sont désespérés !

Certains étudiants attendent encore une réponse de Parcoursup pour leur futur dans l’enseignement supérieur. Ils sont désespérés !

Parcoursup continue de décevoir ! En effet, certains étudiants sont désespérés car ils attendent toujours une réponse quant à leur futur dans l’enseignement supérieur. MCE vous dit tout.

Parcoursup reste une déception

Alors que les étudiants doivent se préparer pour la rentrée qui approche, certains sont encore dans le flou. En effet, ils attendent encore une réponse de la part de Parcoursup et des universités. Voilà un grand problème qui déçoit et qui désespère. De plus, les élèves semblent de plus en plus angoissés !

En effet, le stress monte pour les étudiants ! Benjamin, 23 ans, déclare à 20 minutes : « Je regarde Parcoursup chaque jour… Je suis dans l’incompréhension totale et de plus en plus désespéré ». La situation est grave ! Effectivement, au moins 128.000 jeunes ne savent pas encore où ils seront à la rentrée. Cela devient inadmissible !

L’angoisse chez les étudiants en attente

L’angoisse devient très forte pour les étudiants en attente sur Parcoursup. En effet, ils ne savent pas comment s’organiser avant la rentrée, qui approche. Toujours au micro de 20 minutes, Emmeline, qui veut étudier les langues après une année de droit, réagit. Elle déclare : « C’est une situation de stress permanent… Des crises d’angoisse à ne pas savoir où l’on va atterrir l’année prochaine (une nouvelle fois…) alors que l’on m’avait promis même aux journées portes ouvertes qu’il n’y aurait aucun problème dans mon cas pour une réorientation. »

En effet, cela désorganise les jeunes qui savent pas s’ils doivent déménager ou pas ! C’est le cas de Nathalie, bachelière de la section ES, toujours sur liste d’attente. La jeune fille veut faire une licence de sciences politiques à la rentrée à Lyon. Pourtant, elle « stresse à l’idée de devoir chercher un logement » à la dernière minute. De plus, elle ne comprend pas pourquoi elle est 251ème sur la liste d’attente de l’université, alors qu’elle était acceptée en école de commerce.